À propos

Initiateur du projet, le photographe Cyrille Derouineau a déjà collaboré avec des écrivains pour des publications où se croisent littérature et photographie : Corps de Ballet avec Michel Quint (Estuaire, 2006) ou Sur le quai avec Jean-Bernard Pouy (Terre de Brume, 2002).
Sa série de 30 photographies en couleurs, réalisées dans la ville belge d'Ostende, a été proposée à six écrivains français complices de son univers : Didier Daeninckx, Marcus Malte, Marc Villard, Jean-Hugues Oppel, Jean-Bernard Pouy et Michel Quint. Chacun rédige une nouvelle, guidé par les images de cette ville située « au bout de l'Est ».

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • Auteur(s)

    Marcus Malte, Jean-Hugues Oppel, Jean-Bernard Pouy, Michel Quint, Marc Villard, Didier Daeninckx

  • Éditeur

    Le Bec En L'air

  • Date de parution

    21/03/2009

  • Collection

    Collateral

  • EAN

    9782916073477

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    132 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    254 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marcus Malte

Avec la force et la maîtrise déjà affichées dans la Part des chiens ou Intérieur nord (Prix du Rotary Club de la nouvelle), Marcus Malte, né en 1967, dont l'univers a été comparé à ceux de Jim Thompson, David Goodis ou Harry Crews, fascine par la violence et la tendresse de ses romans, par le charme au sens fort que donne aux rêves la puissance des mots.

Jean-Hugues Oppel

Jean-Hugues Oppel : barbu, lunettes, motard, et la cinquantaine qui arrive. Après avoir été technicien de prises de vues cinématographiques, fait l'écrivain à plein temps parce qu'il a toujours adoré raconter des histoires. Du polar pour tous les âges : des mots d'urgence, de combat, de tendresse ; une littérature noire revendiquée pour s'interroger, se passionner, rire, rêver et frissonner...

Jean-Bernard Pouy

Jean-Bernard POUY est né en 1946. Parisien malgré lui et breton d'adoption. Libertaire depuis toujours. A encore des cheveux, ce qui n'est pas le cas de beaucoup de ses congénères. N'a pas le permis de conduire, comme beaucoup d'autres auteurs, même s'ils prétendent le contraire. N'écoute que du punk. Plus d'une centaine de romans, deux
cents nouvelles et autant d'articles. C'est dire qu'il est responsable d'une sacrée déforestation, alors qu'il n'a jamais voulu écrire. Mais on l'a forcé.

Michel Quint

Né le 17 novembre 1949 dans le Nord-Pas-de-Calais, Michel Quint écrit pour le théâtre, parallèlement à sa carrière de professeur, avant de se lancer dans le roman noir. Grand Prix de littérature policière en 1989 pour Billard à l'étage, il rencontre un succès mondial avec Effroyables jardins.

Marc Villard

Marc Villard est né en 1947. Après des études à
l'Ecole Estienne, il travaille dans l'atelier de l'affichiste
Jean Colin. Il collabore ensuite pendant une
dizaine d'années à la rubrique « Rock » du Monde
de la Musique. C'est au début des années 80 que
sort son premier recueil de nouvelles, Nés pour perdre,
et qu'il signe le scénario du film Neige de Juliet
Berto. Il publie ensuite de nombreux polars et
romans noirs à la Série Noire et chez Rivages/ Noir,
ainsi que des textes d'autofiction aux éditions L'Atalante.
Il est considéré comme l'un des plus brillants
représentants du polar français. Il vit à Paris.

Didier Daeninckx

Didier Daeninckx est né en 1949 à Saint-Denis. De 1966 à 1982, il travaille comme imprimeur, animateur culturel, puis journaliste dans plusieurs publications. Depuis Meurtres pour mémoire, il a écrit une quarantaine de livres - dont La mort n'oublie personne, Métropolice, Zapping ou Cannibale - qui sont tous des chefs-d'oeuvre.

empty