La révolution sioniste est morte ; voix israéliennes contre l'occupation, 1967-2007 La révolution sioniste est morte ; voix israéliennes contre l'occupation, 1967-2007
La révolution sioniste est morte ; voix israéliennes contre l'occupation, 1967-2007 La révolution sioniste est morte ; voix israéliennes contre l'occupation, 1967-2007

La révolution sioniste est morte ; voix israéliennes contre l'occupation, 1967-2007

À propos

1967-2007 - Pour le peuple palestinien ce sont quarante années d'occupation israélienne, de colonisation, de répression et d'arbitraire militaire. Pour le peuple israélien, par contre, les quatre dernières décennies sont caractérisées par un débat politique de fond, violent parfois comme l'a tragiquement montré l'assassinat du Premier ministre Yitshak Rabin en 1995. L'intérêt des quarante textes sélectionnés pour ce livre est multiple. Ils prouvent d'abord l'existence d'une dissidence israélienne, d'abord marginale puis de plus en plus significative, à laquelle se joignent des intellectuels et des politiques qui étaient auparavant les symboles du consensus national. Quarante ans, c'est presque deux générations, et à travers ces textes, on peut voir l'évolution politique, mais aussi sociale et culturelle qui traverse la société israélienne. Au cours de ces quarante années d'occupation, la dissidence israélienne n'a jamais cessé d'exister et de s'exprimer, sur l'occupation et la répression, évidement, mais aussi sur la société et la politique israéliennes, le sionisme et la place d'Israël dans son environnement arabe. De l'extrême gauche, représentée par le mouvement Matspen, à David Grosmann, qui récemment encore soutenait l'invasion du Liban, jusqu'à ce que son fils Uri y laisse sa vie ; du grand intellectuel croyant, Yeshayahu Leibovitz au président athée de la Ligue des droits de l'homme, Israel Shahak. En lisant ces textes, on est surpris de la richesse de la réflexion politique dissidente, dans une société que l'on identifie trop facilement avec l'union sacrée. Les quarante textes sélectionnés nous offrent un large regard sur cette réflexion critique israélienne, telle qu'elle a évolué au cours de ces quatre décennies. Ils sont mis en contexte par de courtes introductions ainsi qu'une assez longue préface de Michel Warschawski, analyste et vétéran de tous les combats militant pour le Droit et une paix juste entre Palestiniens et Israéliens.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde

  • EAN

    9782913372641

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    156 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    184 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty