ou chaque soleil qui vient est un soleil rieur

ou chaque soleil qui vient est un soleil rieur

À propos


1863-1864 : au cours de la longue traversée qui le ramène du japon en méditerranée, le capitaine d'un trois-mâts goélette rédige, sur son carnet de route, quelques lettres pour sa femme.
voici cinq de ces lettres d'amour, qu'inspirent l'attente du retour et les conditions changeantes, parfois périlleuses, de ce voyage maritime, qui est aussi une navigation intérieure.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782841161287

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    100 g

  • Distributeur

    Cheyne

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Marie Barnaud

Né en 1937 à Saintes. Habite à Mougins. Collaboration littéraire et critique à de
nombreuses revues. Tient une chronique régulière sur le site remue.net. Dirige,
avec Jean-Pierre Siméon, la collection Grands fonds de Cheyne éditeur. Publie son
oeuvre poétique à Cheyne (seize titres depuis 1983). A publié trois romans et des
nouvelles chez Gallimard, Verdier (collection Deyrolle) et L'Amourier. Prix Georges
Perros 2001 et Prix Apollinaire 2010.

empty