À propos

L'ouvrage, à la pointe des recherches en cours, et de grande portée historique, analyse le problème complexe de la nature des liens entre l'urss et l'europe dans la période des années 40-50, jusqu'aux traités de rome en 1957.
En effet, officiellement, l'urss, centre du mouvement communiste international, portait une idéologie internationaliste qui niait radicalement toute identité spécifique de l'europe, ou n'y voyait qu'une manipulation du capitalisme sous direction américaine. en même temps, l'urss affirmait aussi son appartenance européenne et développait une politique dans ce sens, jusqu'à la théoriser en 1954 avec le concept et le programme de " sécurité en europe ".
On trouve une description des rapports entre l'urss et l'europe, et en particulier la france, de 1941 à 1957, sur trois plans essentiels : les relations intergouvernementales, le rôle des partis communistes, et aussi dans une certaine mesure celui des services secrets. sur le fond et d'un point de vue méthodologique, cet ouvrage complétera utilement une historiographie en langue française relativement peu abondante sur ce sujet, toujours d'actualité.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe


  • Auteur(s)

    Georges-Henri Soutou, Emilia Robin Hivert

  • Éditeur

    Sorbonne Universite Presses

  • Distributeur

    Dilisco

  • Date de parution

    03/07/2008

  • Collection

    Mondes Contemporains

  • EAN

    9782840505709

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    473 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    844 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty