À propos

Dans un livre prophétique. Les conséquences politiques de la paix, publié en 1919, Jacques Bainville annonça tout l'entre-deux-guerres : l'avènement de Hitler, l'Anschluss, l'invasion de la Tchécoslovaquie, le pacte germano-soviétique, l'agression contre la Pologne et la nouvelle guerre européenne qui s'ensuivit. Ses analyses et ses déductions furent tout simplement exceptionnelles. Mais Bainville ne fut pas écouté et mourut en 1936, avant la catastrophe que la France n'avait pas su conjurer.
Analyste hors-pair de la politique internationale, la diffusion de ses idées et de ses écrits allait bien au-delà de sa famille politique, l'Action française. Selon lui, la politique est régie par des lois et elle est toujours l'oeuvre des hommes. De l'expérience de ceux-ci et des grandes permanences de l'histoire, il est possible de déduire le futur et de se prémunir, par l'action, des dangers qu'il recèle.
Christophe Dickès a consacré plus de dix ans d'études à l'oeuvre de Jacques Bainville. Il présente ici l'homme et sa pensée, dont la pertinence, appliquée aux événements de l'époque actuelle, est toujours exceptionnelle.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques


  • Auteur(s)

    Christophe Dickès

  • Éditeur

    L'ARTILLEUR

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    17/03/2021

  • EAN

    9782810010141

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    560 Pages

  • Longueur

    22.1 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3.8 cm

  • Poids

    582 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Christophe Dickès

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Christophe Dickès est un historien et un journaliste français,
spécialiste d'histoire des relations internationales et
d'histoire du catholicisme contemporain, notamment du
Vatican et du Saint-Siège. Il est l'auteur de Ces douze papes
qui ont bouleversé le monde (Tallandier, 2015).

empty