Histoire de la fête des mères ; non, Pétain ne l'a pas inventée

À propos

La fête des Mères n'a pas été inventée par le maréchal Pétain selon l'idée reçue qui refleurit à chaque mois de mai.

Cette fête a une source : le culte antique aux Déesses-Mères. Dans sa forme actuelle, la fête est la rencontre, au cours de la Première Guerre mondiale, entre la fête sentimentale de féministes américaines et la fête nataliste des populationnistes français. Le Mother's Day d'Anna Jarvis et la "Journée des mères de familles nombreuses" d'Artas en Dauphiné vont donner vie à la fête des Mères dans l'entre-deux-guerres.

En imposant la préparation de la fête des Mamans à l'école, le maréchal Pétain en a fait un hymne à la Mère au foyer. Les IVe et Ve Républiques ont entériné cette pratique. La marchandisation a fait le reste. Même si les critiques féministes n'ont pas manqué dès le début, cette fête des Mères est devenue une tradition. Aujourd'hui, elle est contestée : les mutations sociétales modifient le modèle familial, révolutionnent le rôle des femmes, plongent l'école dans le doute et vilipendent le consumérisme libéral. Néanmoins, l'impensé social d'une assignation des femmes à être de "bonnes mères" a encore de beaux jours devant lui.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France


  • Auteur(s)

    Louis-pascal Jacquemond

  • Éditeur

    Pu De Rennes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    16/05/2019

  • Collection

    Histoire

  • EAN

    9782753577534

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    422 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Louis-Pascal Jacquemond

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Louis-Pascal Jacquemond est agrégé d'histoire, spécialiste de l'histoire des femmes et du genre, diplômé en droit et sciences politiques, il est notamment l'auteur de : Irène Joliot-Curie. Biographie, éditions Odile Jacob, 2014.

empty