Mystique et discernement (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Voici le moment d'avoir du « discernement » (Apocalypse 13, 18). Cet avertissement de l'apôtre saint Jean est d'actualité en cette fin de millénaire où le retour du sacré, le foisonnement des sectes, jettent le désarroi dans les consciences. Comment situer la mystique par rapport à la théologie, à la métaphysique et à la poésie ? Le Dieu des mystiques est-il l'Absolu et l'Inconnu ?
« S'engager dans la mystique » est-il un désir ou un risque ? La mystique aurait-elle quelque parenté avec l'érotisme, le monachisme et l'intégrisme ? La mystique est vertigineuse, comment résister à ses tentations ? Comment distinguer le goût du merveilleux et la grâce de l'émerveillement ? Enfin la mystique a-t-elle son langage et sa méthode ?
Autant de questions qui imposent un discernement vigoureux pour éviter les dérives.

L'illustration de la couverture reproduit le polyptyque de Roger van der Weydan (1464) des Hospices de Beaune. L'archange saint Michel pèse les âmes lors du Jugement dernier, mais c'est à tout moment de l'histoire de l'humanité et à tout moment de chaque existence personnelle que s'opère le discernement.



Sommaire

Première partie Situation de la mystique.
CHAPITRE PREMIER. - Mystique et théologie.
I. - A quelle époque naît la « théologie mystique » ?
II - Peut-il y avoir une mystique sans théologie ?

III - Peut-il y avoir une théologie sans mystique ?
IV - Deux langages : l'ontologique et l'apophatique.
V - Influences réciproques.
Conclusion : Le dogme, cristallisation de l'expérience.
CHAPITRE DEUXIÈME. - Mystique et métaphysique.
I - Définitions.
1. Qu'est-ce que la mystique ?
2. Qu'est-ce que la métaphysique ?
II - Ressemblances.
1. La fascination de l'athéisme.
2. Le dédain d'une religion positive.
III - Différences.
1. Opposition ou complémentarité ?
2. Hérésies, tentations et obstacles de la métaphysique et de la mystique.
IV - Pas de métaphysique sans mystique. Pas de mystique sans métaphysique.
1. Pas de métaphysique sans mystique.
2. Pas de mystique sans métaphysique.
V - Le Dieu prouvé et le Dieu senti.
Conclusion.
CHAPITRE TROISIÈME. - Mystique et poésie.
I - Le mystique, le poète, le prophète, face au philosophe, à l'historien et au sage.
II - La mystique comme la poésie sont des genres spontanés.
III - Toute poésie vraie comporte une dimension mystique, et toute mystique vraie comporte une dimension poétique.
IV - La poésie plus proche de Dieu que la philosophie.
V - L'inspiration biblique et l'inspiration poétique.
VI - Le langage symbolique du mystique et du poète.
VII - Enthousiasme et folie.
Deuxième partie Le Dieu des mystiques.
CHAPITRE PREMIER. - De l'Absolu.
I - Quête de l'Abso.lu ou recherche de Dieu.
II - A la limite, le Diable est l'Absolu.
III - Le Dieu chrétien est Relation.
IV - L'Absolu dans le judaïsme et l'islam.
CHAPITRE DEUXIÈME. - Au Dieu inconnu.
De l'agnosticisme au gnosticisme.
I.
1. Pas de théologie sans prière.
2. Monologue ou dialogue ?
3. Parler de Dieu ou parler à Dieu.
4. De Lui à Toi.
II.
1. Dieu n'est pas un objet de connaissance.
2. L'essence de Dieu échappe à l'intelligence de l'homme.
3. Du désir de connaître Dieu à la libido sciendi.
4. Le Dieu inconnu et le Dieu caché.
Conclusion De la théologie négative.
CHAPITRE TROISIÈME. - La naissance de Dieu dans l'âme.
I. - Philosophes et humanistes des XIXe et XXe siècles.
1. Hegel.
2. Rainer-Maria Rilke.
3. André Gide.
4. Guéhenno.
II - La tradition chrétienne.
1. Les Pères grecs.
2. Les Pères latins.
3. La liturgie mozarabe.
4. Les Cisterciens et les Victorins.
5. La mystique rhénane.
6. La Renaissance et l'École française.
Appendice : la mystique musulmane.
III - La philosophie spiritualiste moderne Simone Weil.
Nicolas Berdiaev.
Maurice Blondel.
Teilhard de Chardin.
Paul Claudel.

Troisième partie La lutte et le désir.
CHAPITRE PREMIER. - Le discernement.
Définition et synonymes.
I - Images de la diacrisis.
1. La diacrisis chez Philon et Plotin.
2. La diacrisis chez les Pères.
3. La tradition musulmane.
II - Deux qualités contraires.
1. La d?a???s?? qualité fondamentale du Père spirituel.
2. La qualité fondamentale du disciple : être « ad?a???t?? ».
3. L'obéissance inconditionnelle.
III - Comment s'acquiert la diacrisis.
1. Par la prière.
2. Par l'humilité.
3. Par l'ascèse.
IV. Le discernement attribut et don de Dieu.
1. Attribut de Dieu.
2. Don de Dieu.
Appendice. - Le discernement dans la vie de saint Martin.
CHAPITRE DEUXIÈME. - Le combat spirituel.
I - Les trois combats mythiques.
1. Le combat de la création.
2. La tentation du Christ.
3. La lutte eschatologique.
II - Les trois combats spirituels.
1. La lutte contre soi-même (le combat psychologique).
2. La lutte contre le diable (le combat ascétique).
3. La lutte contre Dieu (le combat mystique).
III - Les trois dangers du combat spirituel.
1. Danger de la lutte contre soi-même.
2. Danger de la lutte contre le démon.
3. Danger de la lutte contre Dieu.
CHAPITRE TROISIÈME. - Éloge du désir.
Introduction étymologique : « L'homme des désirs ».
I - Le désir dans la Bible.
1. Le désir dans l'Ancien Testament.
2. Le désir dans le Nouveau Testament.
II - La liturgie, école du désir de Dieu.
III - Les deux désirs dans la « Règle de saint Benoît ».
Conclusion mystique. - Les deux Grégoire.
1. Grégoire de Nysse : l'épectase.
2. Grégoire le Grand, docteur du désir.
Appendice : Le désir dans le bouddhisme et dans l'islam.

Quatrième partie Les excès de la mystique.
CHAPITRE PREMIER. - Mysticisme et érotisme.
I - L'érotisme mystique: une recherche d'absolu ?
II - Le mysticisme érotique : un libertinage ingénu ?
CHAPITRE DEUXIÈME. - Mysticisme et masochisme.
I - Saint Jean Climaque.
II - Le bienheureux Suso.
III - Saint François Xavier.
CHAPITRE TROISIÈME. - Mysticisme et intégrisme.
1. Le traditionalisme.
2. Le fondamentalisme biblique.
3. Le rigorisme moral.
4. Conservatisme liturgique.
5. La tension eschatologique.
6. Le goût du merveilleux.
7. Métanoia et paranoïa.

Cinquième partie Les dangers de la mystique.
CHAPITRE PREMIER. - Le vertige des profondeurs.
I. - Les profondeurs de Dieu.
II - Les profondeurs de l'homme CHAPITRE DEUXIÈME. - Les tentations de la mystique l. Le monisme 2. Le syncrétisme 3. L'immédiatisme 4. L'élitisme.
5. Le quiétisme.
CHAPITRE TROISIÈME. - Le goût du merveilleux et la grâce de l'émerveillement.
Introduction.
I - Le merveilleux et l'émerveillement dans la Bible, les apocryphes, l'hagiographie, la piété juive.
II - Le merveilleux surréaliste, initiatique ou dévot.
L. Un merveilleux de prestidigitation : le surréalisme.
2. Un merveilleux d'initiation : les sectes.
3. Un merveilleux de dévotion : les révélations.
III - L'admiration, qualité du philosophe dans l'Antiquité.
IV - L'émerveillement chez les Pères grecs et syriens.
L. Les Pères grecs.
2. La tradition du monachisme syrien.
V - L'admiration dans la tradition patristique latine.
VI - La définition de l'admiration chez les philosophes médiévaux : Roger Bacon et Albert Le Grand.
VII - L'émerveillement, principe du bouddhisme zen.
VIII - L'émerveillement chez les mystiques musulmans.
IX - L'émerveillement chez quelques écrivains modernes.
Conclusion.

Sixième partie La prière mystique.
CHAPITRE PREMIER. - Le langage mystique.
I.
1. Le langage mystique est imagé, non conceptuel.
2. Le langage mystique exprime une expérience symbolique.
3. Le langage mystique essaye de rendre compte d'une expérience immédiate.
4. Le langage spirituel relève de l'amour, plus que de l'être.
5. Le langage spirituel exige un décodage.
6. Le langage spirituel est capiteux et captivant.
II.
1. Les langages spirituels sont convergents.
2. Les langages spirituels, quelles que soient les religions, ont recours aux mêmes symboles.
III.
1. Le langage spirituel est répétitif.
2. Le langage spirituel est paradoxal.
CHAPITRE DEUXIÈME. - De la méthode en spiritualité.
I - Voie ou méthode ?
II - Le siècle des méthodes.
III - Y a-t-il une méthode pour chercher Dieu ?
IV - Y a-t-il une méthode unique ?
V - La liturgie est-elle une méthode d'oraison ?
VI - Trois textes pour conclure.
CHAPITRE TROISIÈME. - La prière « inconsciente ».
I - Plotin.
II - Les mystiques hindous.
III - Les mystiques du judaïsme.
IV - La tradition chrétienne.

CONCLUSION.
BIBLIOGRAPHIE.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782701013527

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    228 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    370 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty