Le souffle de l'absolu : dialogues avec Mooji (traduction commune Samiya, Mathieu B)

Traduit de l'ANGLAIS par FRANCOISE BOURDON

À propos

Le Souffle de l'Absolu, deuxième livre de Mooji, rassemble des entretiens recueillis à l'époque où Mooji commençait à donner des satsangs au pied du mont Arunachala, à Tiruvannamalai, dans le sud de l'Inde. Lors des hivers de 2005 à 2012, Mooji s'est rendu sur ce lieu saint à l'appel de nombreux chercheurs de Vérité attirés par la recherche du Soi et prêts à découvrir la présence immuable et la quiétude qu'ils voyaient émaner de lui. Cette édition de poche révisée sert de condensé aussi puissant qu'intemporel d'indications non duelles pointant vers la Vérité, à destination des chercheurs aussi bien débutants qu'avancés.


Rayons : Religion & Esotérisme > Religions et sagesses orientales > Hindouisme > Théologie / Pratiques


  • Auteur(s)

    Mooji

  • Traducteur

    FRANCOISE BOURDON

  • Éditeur

    Almora

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    03/06/2021

  • EAN

    9782351184783

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    274 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    195 g

  • Support principal

    Poche

Mooji

  • Naissance : 29-1-1954
  • Age : 70 ans
  • Pays : Jamaique

Anthony Paul Moo-Young est né le 29 janvier 1954 à Port Antonio, en Jamaïque. Il a rejoint l'Angleterre en 1969 pour y retrouver sa mère à Brixton, dans la banlieue de Londres. Il a travaillé de nombreuses années dans le « West End » de Londres comme portraitiste de rue, puis comme peintre, artiste de vitrail et enseignant. Il était connu sous le nom de
« Tony Moo », mais depuis un certain temps il est affectueusement appelé « Mooji » par les nombreux chercheurs et amis. Fin 1993, Mooji se rendit en Inde. Tandis qu'il était à Rishikesh, un lieu sacré aux pieds de l'Himalaya, il allait faire une rencontre décisive, celle du grand maître advaitin Sri H.W.L. Poonja, appelé par ses disciples « Papaji ». Mooji resta quelques mois auprès de Papaji et il subit un profond changement
de conscience. Après la mort de son maître, il commença à enseigner.

empty