La chair délivrée

À propos

La morale sexuelle fait débat et pose question chez les catholiques. Il y a ceux qui veulent maintenir les interdits, les condamnations morales, et ceux qui voudraient bien adapter la morale chrétienne... Maurice Bellet, dans un bref essai, propose une autre façon de poser le problème. la "vraie question", écrit-il, n'est peut-être pas d'édicter ou d'annuler des règles et des lois en matière de moeurs et de morale. Il s'agit, selon lui, de mettre en cause radicalement notre façon de lire et d'entendre l'Evangile. Car l'Evangile parle aussi de cela. Et Maurice Bellet nous fait découvrir un enseignement évangélique que peu, avant lui, ont su mettre en avant pour sortir des impasses morales. Un pari risqué, mais écrit-il : "mieux vaut prendre ce risque que de s'enfermer dans un conflit bloqué..."

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • Auteur(s)

    Maurice Bellet

  • Éditeur

    Bayard

  • Date de parution

    24/09/2015

  • EAN

    9782227488328

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    160 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Maurice Bellet

Maurice Bellet (1923-2018) était l'un des plus grands théologiens français, qui a marqué plusieurs générations de catholiques. Prêtre formé à l'écoute psychanalytique, il a été l'un des premiers à utiliser les outils de la psychanalyse pour déconstruire une certaine religiosité catholique - Le Dieu pervers, DDB, 1979, devenu livre-culte.
Ces outils lui ont servi aussi à élaborer, en une soixantaine de livres, une pensée très critique à l'égard des idoles de notre société, et carrément décapante à l'égard du christianisme. Ce faisant, son œuvre prépare la voie à un « christianisme non religieux ».
Dans cette œuvre, nous avons publié Dieu, personne ne l'a jamais vu (2016) dans la collection « Espaces libres ».

empty