Notre foi en l'humain

À propos

Aujourd'hui, nous avons toutes les raisons d'avoir peur, de redouter des bouleversements anthropologiques, techniques et biologiques susceptibles de transformer radicalement l'humain. Maurice Bellet nous adresse une sorte de credo post-moderne (le pendant à son livre qui paraît en même temps, L'explosion de la religion) dans lequel il affirme que la foi en l'humain ne peut plus s'opposer à la foi en Dieu. Le destin et de l'homme et de la croyance en Dieu sont intimement liés. Et ne l'ont jamais été autant ni de cette façon.
Comment croire en l'humanité en ces temps de crise et de bouleversements ?
C'est précisément en ces temps-là, explique l'auteur, que l'humain est appelé à s'interroger sur ce qu'il en est d'être humain - ce qui devrait, dit-il, être la mission ultime de la religion. Il nous livre ainsi, en quelques pages, un message radical.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • Auteur(s)

    Maurice Bellet

  • Éditeur

    Bayard

  • Date de parution

    09/10/2014

  • EAN

    9782227487420

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    12.3 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    103 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Maurice Bellet

Maurice Bellet (1923-2018) était l'un des plus grands théologiens français, qui a marqué plusieurs générations de catholiques. Prêtre formé à l'écoute psychanalytique, il a été l'un des premiers à utiliser les outils de la psychanalyse pour déconstruire une certaine religiosité catholique - Le Dieu pervers, DDB, 1979, devenu livre-culte.
Ces outils lui ont servi aussi à élaborer, en une soixantaine de livres, une pensée très critique à l'égard des idoles de notre société, et carrément décapante à l'égard du christianisme. Ce faisant, son œuvre prépare la voie à un « christianisme non religieux ».
Dans cette œuvre, nous avons publié Dieu, personne ne l'a jamais vu (2016) dans la collection « Espaces libres ».

empty