Le musée des sorcières Le musée des sorcières
Le musée des sorcières Le musée des sorcières

Le musée des sorcières

À propos

En Europe, on a brûlé les sorcières jusqu'au XVIIe siècle. Elles n'étaient coupables que d'une seule chose : être femme. À la veille de la Renaissance, un pape avait proclamé que toutes les femmes étaient sorcières. Bonnes à tuer pour protéger le « membre viril » disent les textes. Toutes ces cruautés à peine balayées par la Révolution française, l'impure sorcière fut bientôt transformée en son contraire : la très pure Sainte Vierge.
Que reste-t-il aujourd'hui de ces sorcières jadis brûlées, écartelées, maudites ? Guérisseuses de choc cachées dans les campagnes, petites-filles du féminisme, activistes Femen ou membres du mouvement #Metoo, les sorcières du XXIe siècle sont libres et fières de l'être.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782226440808

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    294 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    368 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Catherine Clément

Catherine Clément est issue d'une famille de réfugiés juifs russes fuyant les pogroms - ses parents, arrêtés en France, ont été assassinés à Auschwitz. Assistante de Vladimir Jankélévitch, puis de Claude Levi-Strauss, elle suit les séminaires de Jacques Lacan sans devenir psychanalyste. Elle a publié de nombreux romans et essais, dont certains ont été des best-sellers (Le Voyage de Théo, Seuil, 1998).ÿElle a écrit notamment sur l'Inde, où elle a habité plusieurs années.ÿElle dirige l'Université populaire du musée du quai Branly.

empty