Voltaire ; le culte de l'ironie Nouv.

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Voltaire ; le culte de l'ironie

(Scénariste), (Dessinateur)

Un portrait nuancé et documenté d'une figure majeure des Lumières qui suscite encore et toujours la controverse. Château de Ferney, 1765, Voltaire reçoit son biographe. Lors d'entretiens, il raconte, des épisodes marquants de son parcours : enfance chez les Jésuites, premiers émois, découverte de l'écriture, désir d'ascension sociale, notoriété acquise par des pamphlets sulfureux, emprisonnement à la Bastille, exil en Angleterre, participation à l'Encyclopédie... Mais ce n'est pas parce qu'il évoque le passé qu'il en oublie d'être attentif à son temps, et particulièrement à l'affaire du chevalier de La Barre, un jeune homme exécuté pour crime contre le Christ et la foi pour avoir dégradé des symboles religieux. Scandalisé, Voltaire se battra pour réhabiliter sa mémoire et sauver les « complices » du chevalier en éveillant les consciences.

  • EAN 9782203100794
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 104 Pages
  • Longueur 32 cm
  • Largeur 24 cm

Rayon(s) : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public > Histoire

Philippe Richelle

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en 1964, c'est comme dessinateur humoristique que Philippe Richelle débute en 1985 dans les pages de "Tintin". Il abandonne rapidement le dessin pour le scénario, écrivant notamment Jordan pour Cadot et Donmington pour Jean-Yves Delitte. En 1993, il entre au mensuel "(À Suivre)" où il écrit Le Wagon Rouge pour Eric Gorski et Belle comme la Mort puis le premier tome d'Amours Fragiles pour Beuriot. Toujours pour Casterman, il signe Les Coulisses du Pouvoir, série politico-policière dessinée par Delitte et le diptyque Opération : Vent Printanier avec Pierre Wachs. Sur Secrets Bancaires, série à succès sur les dessous d'affaires financières, il s'associe avec Pierre Wachs et Dominique Hé. En 2010, il lance la saga Media, sur les dessous de la télévision, avec Marc-Renier au dessin. 

Jean-Michel Beuriot

Né en 1961, Jean-Michel Beuriot fait le voeu de devenir dessinateur de bandes dessinées. Après des études en arts plastiques et un voyage important en Afrique du Nord, il se lance dans le métier en travaillant comme graphiste dans l'édition et en illustrant affiches et couvertures de livres. Il fait ses premiers pas dans la bande dessinée en illustrant des récits complets aux Editions du Lombard. Publié dans (A Suivre), il conquiert peu à peu une réputation qui le mène à un premier album chez Glénat, Le bruit des bottes. En collaboration avec Philippe Richelle, il dessine Belle comme la mort prépublié dans la revue (A Suivre) et paru en 1995 chez Casterman. Il illustre aussi, toujours sur un scénario de Richelle, la série "Amours fragiles", également publiée chez Casterman.

Relié
empty