À propos

Cette étude a pour objet d'examiner l'importance du contrôle systématique de l'opinion publique dans le cadre d'un plus vaste projet de fusion des élites pensé par Napoléon, et qui se concrétise par la constitution d'une administration hybride composée entre autres d'anciens révolutionnaires et de royalistes revenus d'exil. a politique d'orientation de la narration historique est donc portée par des plumes d'horizons divers, rassemblées au sein d'une administration oeuvrant à l'édification politique et législative de la France sous le double principe de réconciliation et de modération dicté par Napoléon. Ce processus prend effet dans diverses institutions comme la presse, la censure, l'écriture historique, ou encore les établissements de savoir et d'enseignement.


Sommaire

Première partie - Écriture de l'histoire et opinion publique : journalistes et historiographes.
Chapitre 1 : Journaux et journalistes sous le Consulat et l'Empire : Une organisation administrative de l'écriture de l'histoire du temps présent entre héritage et modernité.
Chapitre 2 : Les plumes historiques de l'Empire : Les historiographes dans l'administration napoléonienne Deuxième partie - Censure, renseignement et formation des esprits : police, administration du livre, académies savantes et universités.
Chapitre 3 : Informateurs, diplomates et censeurs. Renseignement et combat politique pour l'opinion au sein de l'administration impériale.
Chapitre 4 : Archivistes, savants et universitaires. La réforme des institutions de savoir et d'enseignement en France sous le Consulat et l'Empire.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > XIXe siècle


  • Auteur(s)

    Maximilien Novak

  • Éditeur

    Puf

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    06/09/2023

  • EAN

    9782130847595

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    400 Pages

  • Longueur

    21.3 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    658 g

  • Support principal

    Grand format

Maximilien Novak

Maximilien Novak enseigne la littérature et l'histoire culturelle à l'Université de
Chicago. Normalien (ENS Ulm), docteur en histoire de l'EHESS et docteur en littérature
française de l'Université de Chicago, il est l'auteur d'une étude consacrée à
Mendelssohn intitulée Poésies et traductions oubliées du compositeur Félix
Mendelssohn Bartholdy (Honoré Champion, 2017).

empty