J'ai soif d'innocence ; autres nouvelles à chute (avec un dossier pédagogique)

À propos

Six nouvelles à chute : J'ai soif d'innocence, Un humaniste, Le Faux, Citoyen pigeon, Tout va bien sur le Kilimandjaro, Je parle de l'héroïsme...Les mesquineries de la vie conduisent souvent à un besoin d'évasion. Par-delà l'horizon, on retrouvera à coup sûr cette pureté qui nous fait tant défaut. Dans l'indolence des lagunes océanes, tout semble n'être que paix et gentillesse. On marche sur les traces de Gauguin, qui fut lui-même tant séduit par la vie désintéressée des gens des antipodes... Et pourtant, ce calme et ces lieux paradisiaques peuvent réserver bien des surprises... Ces six nouvelles aux chutes troublantes nous prennent à contrepied et invitent à se méfier des apparences, des faux-semblants et autres idéalisations.


Sommaire

Le dossier ;
- l'auteur - l'oeuvre - pourquoi lire l'oeuvre ?
- clefs de lecture - genre, action, personnages - thèmes et textes - bibliographie et filmographie

Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature


  • Auteur(s)

    Romain Gary

  • Éditeur

    LAROUSSE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    22/02/2012

  • Collection

    Les Contemporains Classiques De Demain

  • EAN

    9782035866066

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    98 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    110 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Romain Gary

Romain Gary, né Roman Kacew, le 21 mai 1914 à Vilna dans l'Empire russe (actuelle Vilnius en Lituanie) et mort le 2 décembre 1980 à Paris, est un écrivain français, de langues française et anglaise. Il a été successivement aviateur et résistant (fait compagnon de la Libération), romancier, diplomate, scénariste et réalisateur.

Important écrivain français de la seconde moitié du XXe siècle, il est notamment connu dans les années 1970 pour la mystification littéraire qui le conduisit à signer plusieurs romans sous le nom d'emprunt d'Émile Ajar, tout en masquant son identité réelle. Il est le seul romancier à avoir reçu le prix Goncourt à deux reprises avec les Racines du ciel et grâce à un roman écrit sous pseudonyme : la vie devant soi

empty