• C'est officiel : le vieux Sportcoat a pété les plombs comme ça, en plein jour et devant tout le monde. Personne ne sait pourquoi ce diacre râleur, adepte du «King Kong», le tord-boyau local, a tenté de descendre sans sommation le pire dealer du quartier. Mais il faut dire que la fin des années 1960 est une époque d'effervescence à New York, et que le développement du trafic de stupéfiants n'est pas la moindre des causes d'agitation.
    Afro-américains, latinos, mafieux locaux, paroissiens de l'église des Five Ends, flics du secteur : tout le quartier est affecté par ce nouveau fléau aux conséquences imprévisibles.
    À travers ces portraits croisés, James McBride, lauréat du National Book Award pour L'Oiseau du bon Dieu, nous entraîne dans la cité de son enfance à Brooklyn, qu'il peint avec humour, tendresse et fantaisie.

  • En 1856, Henry Shackleford, douze ans, traîne avec insouciance sa condition de jeune esclave noir lorsque le légendaire abolitionniste John Brown débarque en ville avec sa bande de renégats. Henry se retrouve libéré malgré lui et embarqué à la suite de ce chef illuminé qui le prend pour une fille. Affublé d'une robe et d'un bonnet, le jeune garçon sera brinquebalé des forêts où campent les révoltés aux salons des philanthropes en passant par les bordels de l'Ouest, traversant quelques- unes des heures les plus marquantes du XIXe siècle américain.
    Cette épopée romanesque inventive et désopilante a été récompensée par le prestigieux National Book Award, le plus prestigieux des prix littéraires américains.

  • «Enfant, je n'ai jamais su d'où venait ma mère.» Arrivé à l'âge adulte, James McBride interroge celle qui l'a élevé et dont la peau est tellement plus claire que la sienne.
    Il découvre l'histoire cachée de Ruth, fille d'un rabbin polonais qui a bravé tous les interdits pour épouser un Noir protestant en 1942. Reniée par sa famille, elle élève James et ses onze frères et soeurs dans la précarité, le chaos et la joie. Pour elle, peu importe la couleur de peau. Seul compte l'avenir de ses enfants. Ils feront des études, et ainsi choisiront leur vie. Tressant leurs souvenirs, James McBride raconte, plein d'amour et de fierté, une femme forte et secrète, lucide et naïve, imperméable aux préjugés : sa mère.

    Ajouter au panier
    En stock
  • «Chacun dans sa vie, homme ou femme, a sa chanson, et si vous avez un peu de chance, vous ne l'oubliez pas. La chanson de votre mariage, la chanson de votre premier amour, la chanson de votre enfance. Pour nous, les Africains-Américains, la chanson de notre vie, la chanson de toute une histoire, s'incarne dans l'existence et l'époque de James Brown». Mais qui était James Brown et quelle était cette époque ?
    Pourquoi, surtout, est-il devenu une part de l'âme de l'Amérique au même titre que Martin Luther King ou Mohamed Ali ? Une enquête virtuose pour percer le secret du génie de la soul, complexe et intense.

  • New York,1983. Un vieil employé sans histoire abat froidement un homme avec un antique pistolet allemand. On découvre dans son appartement la tête d'une statue italienne à la valeur inestimable. Enfermé à l'asile, le meurtrier livrera son récit. Celui de quatre soldats perdus au coeur de la campagne italienne en 1944.
    Celui d'un gamin de huit ans qu'ils viennent de secourir et qui ne prononce pas un mot. Celui d'un petit village coutumier des histoires de trahison et des miracles en tout genre.

  • Un vendeur de jouets émerveillé face au plus précieux jouet du monde dont l'existence n'était jusqu'ici qu'un mythe ; une bande de gamins dont la musique transforme le quotidien d'un ghetto noir en Pennsylvanie ;
    Un conte de la guerre de Sécession avec un Abraham Lincoln aux allures de Père Noël ; un zoo avec des animaux qui parlent et se moquent des humains, si maladroits... Ces miniatures ont en commun la part de magie qui peut surgir à tout moment de notre existence. Lumineuse et imprévisible, la vie bouillonne et prend toujours le dessus, surtout si l'on tend la main aux autres.

  • A memoir whose narrative features two voices: that of a black musician growing up in Brooklyn with his 11 brothers and 11 sisters; and his mother, daughter of a failed itinerant Orthodox Jewish rabbi, who lives in a violently racist small southern town.

  • Anglais The Color of Water

    James Mcbride

    An African American man describes life as the son of a white mother and Black father, reflecting on his mother's contributions to his life and his confusion over his own identity.

  • FIVE CARAT SOUL

    James Mcbride

    One of The New York Times' 100 Notable Books of 2017 A pinball machine zinging with sharp dialogue, breathtaking plot twists and naughty humor... McBride at his brave and joyous best. --New York Times Book Review Exciting new fiction from James McBride, the first since his National Book Awardwinning novel The Good Lord Bird. The stories in Five-Carat Soul --none of them ever published before--spring from the place where identity, humanity, and history converge. Theyre funny and poignant, insightful and unpredictable, imaginative and authentic--all told with McBrides unrivaled storytelling skill and meticulous eye for character and detail. McBride explores the ways we learn from the world and the people around us. An antiques dealer discovers that a legendary toy commissioned by Civil War General Robert E. Lee now sits in the home of a black minister in Queens. Five strangers find themselves thrown together and face unexpected judgment. An American president draws inspiration from a conversation he overhears in a stable. And members of The Five-Carat Soul Bottom Bone Band recount stories from their own messy and hilarious lives. As McBride did in his National Book award-winning The Good Lord Bird and his bestselling The Color of Water , he writes with humor and insight about how we struggle to understand who we are in a world we dont fully comprehend. The result is a surprising, perceptive, and evocative collection of stories that is also a moving exploration of our human condition.

  • Tandis que la division Buffalo, stationnée en Toscane, prépare une grande offensive, quatre soldats s'égarent dans les montagnes alors qu'ils tentaient de ramener au camp Angelo, un petit Italien blessé. Il y a là Stamps, le lieutenant qui rêve d'une Amérique progressiste, Bishop, le prédicateur retors, Hector, le Portoricain qui refuse de prendre parti entre Noirs et Blancs, et Train, le " géant en chocolat " qui se promène avec une tête de statue florentine dont il est persuadé qu'elle le rend invisible, et qui voue à Angelo, son protégé, un respect plein d'une sollicitude inquiète depuis que celui-ci lui a touché les cheveux - " Un ange, c'est un ange ! " Personne jusque-là n'avait jamais manifesté au grand Noir une quelconque attention.
    Affamée, la petite troupe finit par rejoindre un village situé derrière les lignes ennemies. Sa présence dérange beaucoup Ludovico, qui cache dans sa cave des lapins qu'il ne voudrait surtout pas avoir à partager. Mais difficile de résister aux injonctions de sa magnifique fille, Renata, séduite par Stamps, et D'Ettora, la belle et vieille sorcière, qui a tout à voir avec la multiplication miraculeuse des lapins et semble attendre que leur présence dénonce l'égoïsme du vieux fasciste.
    À des kilomètres de là, la division américaine n'apporte à ses hommes aucun secours. Stamps et les autres acceptent alors d'aider Pepi, un résistant fameux auquel la légende semble prêter des pouvoirs surnaturels. Il s'agit de retrouver le traître qui a dénoncé des partisans aux Allemands. De leur village et de ses habitants, il ne reste que des cendres. Le désir de revanche conduit Pepi ; la survie, les quatre soldats ; et le petit Angelo, que l'horreur du massacre perpétré par les nazis a rendu muet, garde son secret - le nom du coupable - pour s'accrocher à l'affection protectrice de Train.


    Adapté par le subversif et talentueux réalisateur américain Spike Lee (Malcom X, La Vingt-Cinquième Heure...), Miracle à Santa Anna sera projeté, dès le 22 octobre, dans près de trois cents salles en France.
    L'acteur John Turturro, figure emblématique du cinéma indépendant américain (magistral dans Barton Fink, des frères Cohen), et grand habitué des films de Spike Lee, sera du casting. Une belle occasion de (re)découvrir l'oeuvre de James McBride.
    1944. La division Buffalo, la seule de tout le contingent américain à être exclusivement composée de Noirs, prépare une grande offensive en Toscane. Quatre soldats s'égarent alors qu'ils tentaient de sauver Angelo, un petit Italien blessé que le spectacle d'un massacre a rendu muet.
    Dans la campagne toscane, en cet hiver 1944, un géant noir en chocolat portant une tête de statue qui le rend invisible sauve un ange du massacre... C'est tout le miracle du roman de McBride que d'oser mêler la magie, le merveilleux à un récit de guerre fondé sur des faits réels.
    Une magnifique rencontre qui rend hommage à des oubliés de l'Histoire... James McBride, également musicien, a composé un livre à plusieurs voix d'un lyrisme vibrant d'humanité.
    Les quinze mille soldats noirs de la division Buffalo - la " poubelle ", pour leurs commandants blancs - et les Toscans méprisés par quiconque traversait leur région avaient beaucoup en commun ; chair à canon pour les uns, décimés par les représailles nazies pour les autres. Miracle à Santa Anna retrace leur rencontre et, en dépit de leurs différences culturelles, la naissance d'une amitié où la bonne humeur et la musique noires furent pour beaucoup. Tissant subtilement les points de vue, les rêveries des différents personnages, James McBride nous plonge dans la chair de l'Histoire : des hommes et des femmes, des Italiens, des Noirs et un SS, des résistants et des fascistes qui, à travers l'épreuve de la guerre, miraculeusement, se rencontrent et, pour certains, accèdent à la rédemption. Pour autant, McBride évite tout manichéisme : le SS est un homme honorable, les Noirs américains sont opprimés mais loin d'être sans défauts, le fasciste italien est un père tendre... et tous sont victimes.

  • Buffalo soldiers

    James Mcbride

    • Nil
    • 21 Mars 2003

    1944. Tandis que la division Buffalo, la seule du contingent américain a être exclusivement composée de Noirs, prépare, une grande offensive en Toscane, quatre soldats s'égarent en portant secours à un petit Italien blessé. Il y a là Stamps, le lieutenant qui rêve d'une Amérique progressiste, Bishop, le prédicateur retors, Hector, le Portoricain qui refuse de prendre parti pour les Noirs ou pour les Blancs, et Train, le colosse amoureux d'une statue florentine dont il est persuadé qu'elle le rend invisible.
    C'est le début d'un récit où l'Histoire et le merveilleux se conjuguent pour refuser le désespoir : la rencontre et l'amitié avec les Toscans décimés par les nazis, la passion inflexible d'un résistant légendaire, la rédemption d'un vieux fasciste, l'amour d'un petit garçon blanc pour un géant noir, la musique et le rire, l'héroïsme du dernier instant, la survie jusqu'à la grandeur, ou la trahison...

  • Anglais Song yet sung

    James Mcbride

    A tale set against a backdrop of slave rights conflicts in the nineteenth-century Chesapeake Bay region finds young runaway Liz Spocott inadvertently inspiring a slave breakout from the attic prison of a notorious slave thief.

  • Anglais The good lord bird

    James Mcbride

    Fleeing his violent master at the side of abolitionist John Brown at the height of the slavery debate in mid-nineteenth-century Kansas Territory, Henry pretends to be a girl to hide his identity throughout the raid on Harpers Ferry in 1859.

  • Riche et influente, la famille Maitland est unie par des liens indestructibles. Mais, le jour où un bébé est retrouvé abandonné sur leur propriété, le scandale éclate : et si le père de ce bébé était un des leurs ?

    Les secrets des Maitland de Stella Bagwell.
    Depuis qu'il s'est séparé de sa femme, Hope, Drake Logan ne parvient pas à tirer un trait sur son couple. Aussi, lorsque Hope lui demande de revenir vivre avec elle pour accueillir leur neveu pendant les fêtes de Noël, il accepte sans hésiter. Dès lors, il n'a plus qu'un seul objectif : prouver à sa femme qu'il est toujours l'homme de sa vie.

    Un bébé chez les Maitland de Jule McBride.
    /> Lorsque Katie Topper annonce à Ford Carrington qu'elle est enceinte de lui, elle est loin d'imaginer que celui-ci va la demander en mariage. Éperdue de bonheur, elle déchante pourtant lorsque Ford lui fait une révélation : pour toucher l'héritage de son grand-père, il doit épouser la mère de son premier enfant. Le doute alors s'installe dans l'esprit de Katie : Ford l'aime-t-il vraiment ou l'épouse-t-il par intérêt ?

    L'affaire Beth Maitland de Arlene James.
    Le mystère entourant l'identité du bébé abandonné est sur le point d'être levé. On annonce publiquement qu'aucun des fils Maitland n'est le père de l'enfant. Mais le calme est à peine revenu qu'un nouveau scandale éclate : Beth Maitland est accusée de meurtre. Désemparée, Beth supplie Ty Redstone détective privé de l'aider à prouver son innocence. Car Ty, elle le sait, est le seul à pouvoir la sortir d'affaire.

empty