Arnaud Dupeyron

  • Pubalgie, tendinite des adducteurs, ostéo-arthropathie pubienne, groin pain... autant de termes pour définir une même entité clinique. Cette diversité de dénomination traduit peut-être la complexité de cette pathologie mais elle exprime surtout les difficultés de démembrement du clinicien et engendre une ambiance d'incertitude chez le sportif, néfaste à l'efficacité de la prise en charge.
    La prise en charge thérapeutique fait l'objet d'un certain consensus sur la stratégie globale, les différentes interventions proposées (qu'elles soient chirurgicales ou rééducatives) reposant sur l'effort de démembrement clinique exposé en début d'ouvrage. Ainsi après un rappel didactique des techniques chirurgicales et de leurs indications, un éclairage sur certaines approches innovantes médicales (toxine botulique), rééducatives (isocinétisme, approche posturale, shorty-strap) et de médecine manuelle (chaines musculaires, dérangements inter-vertébraux mineurs ...) est présenté en deuxième partie de cet ouvrage.
    Enfin, pour aider le thérapeute dans la progression de la rééducation et surtout dans la phase critique de décision de reprise des activités, une synthèse des outils simples disponibles pour valider chaque étape est proposée en fin d'ouvrage.
    Cet ouvrage à destination de tous les professionnels concernés par cette pathologie (médecins du sport, kinésithérapeutes, ostéopathes, préparateurs physiques, entraîneurs...) souhaite apporter un éclairage actualisé sur cette pathologie toujours aussi fréquente malgré les efforts de prévention.

  • La prévention des blessures est aujourd'hui une préoccupation très importante dans le suivi des sportifs, qu'ils soient amateurs ou professionnels.

    La mise en place de stratégies préventives nécessite une connaissance des concepts soutenant la construction de ces programmes de prévention (modèle de Van Mechelen et plus récemment modèle TRIPP), mais également une évaluation objective de l'efficacité des différents types d'intervention proposés.

    L'application de ces principes généraux à chaque pathologie est le fruit de la synthèse entre des connaissances théoriques et scientifiques validées - indispensables - et la richesse de l'expérience de la pratique quotidienne des thérapeutes auprès des sportifs.

    Cet ouvrage présente à la fois une vision rigoureuse et objective des stratégies et outils préventifs aujourd'hui à la disposition des intervenants auprès des sportifs. Il apporte également des messages clairs et pratiques pour la prévention des pathologies musculo-squelettiques les plus fréquentes et les plus invalidantes.

  • Stabilisation lombo-pelvienne, renforcement abdominal, gainage ou leurs equivalents anglo-saxons core stability ou core strengthening sont autant de termes à la mode en rééducation et en médecine du sport, bien souvent utilisés comme synonymes, mais dont la signification précise peut finalement nous apparaître assez confuse. A quoi correspondent-ils sur le plan anatomique? Sur le plan fonctionnel? Existe-t-il une continuité entre le concept, si ce concept peut-être clairement défini, et la pratique de terrain qu'elle soit clinique ou sportive? En prenant le parti que le concept de core peut-être défini, la première partie de cet ouvrage donne un point de vue éclairé avec ses fondements et ses limites aboutissant à la notion de stabilité lombo-pelvienne. Au delà de la pertinence des données scientifiques, cet ouvrage souhaite également apporter au lecteur des informations concrètes sur les moyens d'évaluation de cette stabilisation lombo-pelvienne ainsi que ses effets attendus en terme d'efficience motrice. Enfin la dernière partie, rédigée par des praticiens de terrain, vous apportera un éclairage pratique sur différentes modalités de renforcement de ce système lombo-pelvien(Pilates, plateformes motorisées, bandes de suspension..) Ainsi cet ouvrage transdisciplinaire permet au lecteur qu'il soit clinicien ou enseignant, de mieux comprendre un concept encore flou mais très en vogue et dont les applications semblent.

  • Les déformations rachidiennes de l'adulte, tant par leur fréquence que par l'incapacité qu'elles génèrent, sont devenues des motifs de consultation très fréquents en médecine générale comme spécialisée. De la scoliose à la camptocormie, de la dystonie au rachis dégénératif, la symptomatologie est riche et souvent déroutante.

    La meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans les déformations de la colonne vertébrale détaillés dans cet ouvrage permet de proposer une analyse clinique cohérente complétée par une interprétation d'examens complémentaires adaptés (radiologiques, EOS, Biomod...). Elle permet aussi de guider des choix thérapeutiques souvent multidisciplinaires associant rééducation, appareillage et traitements médicamenteux comme la toxine botulinique dans un contexte d'évolution des techniques chirurgicales.

    Cet ouvrage est donc destiné à tous les praticiens qui prennent en charge ces patients (ergothérapeutes, kinésithérapeutes, enseignant d'activités physiques adaptées, orthoprothésistes, médecins, étudiants) et qui souhaitent comprendre pour mieux traiter.

  • Au cours des dernières années, la prise de conscience des capacités adaptatives du cerveau l'a fait passer d'une structure figée, dont le fonctionnement était considéré comme acquis précocément dans l'enfance et restait immuable, à un organe pleinement intégré au sein de réseaux fonctionnels et modelable tout au long de la vie en fonction des contraintes internes ou externes auxquelles l'individu est soumis. Ces propriétés sont regroupées sous le terme de plasticité cérébrale.

    L'étude de cette plasticité cérébrale a permis un bond en avant dans les connaissances sur le fonctionnement cérébral chez le sujet sain et sur la compréhension de son implication positive ou délétère en pathologie.

    C'est ce qu'aborde cet ouvrage en détaillant la physiologie, les techniques d'exploration et en particulier l'IRMf et la fNIRS, les techniques de modulations comme la rTMS ou tDTC mais aussi les médicaments, la thérapie cellulaire, la méditation ou l'hypnose, les effets chez l'homme sain comme le sportif ou le musicien, les changements apportés dans la prise en charge des AVC, des gliomes, des pathologies psychiatriques mais aussi dans la prise en charge de pathologies n'affectant pas directement le cerveau comme chez les patients douloureux chroniques ou les amputés.

  • La toxine botulique est utilisée principalement dans le traitement de l'hypertonie musculaire secondaire aux atteintes neurologiques centrales. Des données récentes issues de travaux fondamentaux et cliniques suggèrent un effet antalgique spécifique de la toxine botulique sur la douleur d'origine nociceptive, inflammatoire ou neuropathique, ainsi qu'un effet sur la modulation de la douleur. D'autres effets de la toxine botulique sur le système végétatif sont à la base de l'utilisation de ce produit dans le traitement de l'hypersudation ou dans le traitement du spasme artériel rencontré dans le syndrome de Raynaud.
    De la même façon, la toxine botulique est aujourd'hui utilisée dans le traitement des affections de l'appareil locomoteur d'origine articulaire, péri-articulaire, post-opératoire, vasculaire et de la douleur neuropathique associée dans certains cas. Cet ouvrage envisage les différents aspects de l'utilisation de la toxine botulique dans des indications non neurologiques, ses indications et ses limites, et les perspectives qui se dessinent dans ce domaine.

  • La peau, loin de se résumer à une simple enveloppe de l'organisme, est un véritable organe sensoriel fondamental pour des fonctions telles que la thermorégulation et la proprioception.

    Sa localisation à la superficie du corps lui donne également un rôle de barrière « intelligente » qui consistera, tantôt à protéger l'organisme contre les agressions extérieures, tantôt à permettre à des substances ou des thérapeutiques manuelles ou physiques de pénétrer au sein du corps humain.

    Une journée consacrée au rôle de la peau en médecine du sport ne saurait oublier les multiples pathologies traumatiques ou infectieuses auxquelles elle se trouve fréquemment exposée lors des pratiques sportives, notamment en milieu extrême et en handisport.

    Ainsi cet ouvrage souhaite accorder une place plus centrale à l'étude du rôle de la peau en médecine du sport que celle que lui confère, inconsciemment sûrement, sa localisation anatomique périphérique...

  • La proprioception permet de fournir des informations spatio- temporelles pour calibrer un espace moteur, ajuster la trajectoire des mouvements, l'équilibre, la direction des mouvements, et la coordination inter membre et multi articulaire.
    Cet ouvrage se propose d'apporter un éclairage récent et complet sur les propriétés fonctionnelles des capteurs proprioceptifs de notre corps et de leur adaptation au cours d'actions motrices diverses et variées. Deux parties sont proposées permettant au lecteur une approche translationnelle : du fondamental vers le clinique. Sont abordés notamment après une description neuroanatomique des constituants de la proprioception, les méthodes et techniques courantes d'évaluation des sens de la proprioception dans les milieux de la rééducation et du sport, les situations (cliniques, environnementales, sportives) où la proprioception peut être modulée, et pour finir les applications cliniques proprioceptives articulation par articulation.

empty