Le Passeur

  • Peut-on voyager tout en restant chez soi ? Pour répondre à cette question, Anne Bécel, géographe et auteur de guides de voyage côté pile, aventurière côté face, part à la rencontre d'écrivains de renom, grands voyageurs, poètes, artistes, anthropologues et sociologues. Elle a souhaité, à travers ce livre, prendre le contrepied des guides de voyage classiques et écrire le guide dont elle rêvait. Celui qui sera véritablement utile aux voyageurs en partance.

    Un antimanuel composé d'écrits inédits de personnalités appréciées du grand public - Sylvain Tesson, Gilles Lapouge, Bernard Ollivier, Isabelle Autissier, Pierre Rabhi, Christian Bobin, Alexis Jenni, Marie-Édith Laval, Olivier Bleys, Kenneth White, Paolo Rumiz, Cédric Gras, David Le Breton, Tristan Savin, Bernard Hermann, Bruno Doucey, Blaise Hofmann, Gaële de La Brosse -, écrit d'une plume alerte et enjouée.

    De ces récits naît la certitude que, d'un voyage à l'autre, certaines situations se retrouvent : la confiance au monde, la disponibilité au hasard, la curiosité des autres habitent les voyageurs, en dépit de leurs peurs, de leurs désillusions et des bifurcations incertaines. Il apparaît également qu'il n'est pas nécessaire d'avoir vécu de grands voyages pour se sentir pleinement en « état de voyage » : il est tout à fait possible d'incarner cet état dans notre vie quotidienne.
      8e titre de la collection « Chemins d'étoiles » dirigée par Gaële de La Brosse  

  • Depuis toujours, Céline Anaya Gautier, photographe franco-péruvienne, répète à son fils Santiago qu'il est un petit guerriers des Andes, un descendant direct des Quechuas, et qu'il devra un jour effectuer un rite initiatique pour devenir un petit homme. À lui de choisir quand et comment. À sept ans, Santiago lui demande : « Maman, je veux aller sur mon chemin, le chemin de Santiago de Compostela et je te promets que, même si j'ai mal aux pieds, j'irai jusqu'au bout. » D'abord perplexe, Céline l'avertit de la difficulté de son entreprise, mais elle finit par accepter et décide de l'accompagner dans cette aventure.
    C'est ainsi que débute, le 22 juin 2014, leur périple vers Compostelle depuis Nogaro. Sur leur chemin, ils croisent des personnages hauts en couleur : Pierre et son taureau, l'alchimiste de la forêt de Castelnau, Jacques le beau géant aux yeux turquoise, et bien d'autres encore...
    Entre jeux, rencontres inoubliables, larmes, expérience spirituelle, rites de passage, disputes, fous rires et voyage à travers l'espace et le temps, Santiago découvre la vie, le monde et apprend que sa mère est aussi un être humain qui ne sait pas tout et grandit tout autant que lui au fil des kilomètres. Qui accompagne l'autre en réalité ?
    L'aventure hors du commun d'une mère et son fils : 1200 kilomètres emplis de vie, d'humour et d'émotions.

  • Éric, le géophysicien, et France, l'artiste, ont fait de leurs rêves d'explorations polaires une réalité. Avec leurs deux petites filles, Léonie et Aurore, ils concilient passion du voyage, expérimentations scientifiques, création artistique et vie de famille à bord du voilier polaire Vagabond.
    Après avoir réussi, en 2002, une première mondiale en effectuant le passage du Nord-Est en une seule saison, puis la première circumnavigation intégrale de l'Arctique sur deux étés consécutifs, ils ont élu domicile à l'entrée d'un fjord au nord du Canada. Vagabond est devenu un support logistique unique en son genre, qui accueille scientifiques, sportifs, artistes et écrivains.
    Cette vie, relatée dans ce livre, est une ode aux valeurs oubliées :
    L'humilité devant la nature, la solidarité, les échanges simples et authentiques, et l'hospitalité. Il aborde également les questions relatives à l'écologie, notamment celle du dérèglement climatique, pour lesquelles les régions polaires constituent un observatoire privilégié.

  • Pour l'avoir découvert sur le tard, Pierre-Yves Le Priol considère l'écrivain Charles Péguy (1873-1914) comme un maître à penser et, plus encore, comme un maître de vie. Sa critique radicale du monde moderne, son parcours inattendu (de l'athéisme militant à la révélation de la foi), son écriture si singulière et comme à portée de voix : tout ce qui touche au « mécontemporain » Péguy résonne au plus profond de lui.
    Pierre-Yves Le Priol a participé à l'ouverture récente d'un Chemin Charles-Péguy vers Chartres, inspiré de celui que Péguy avait emprunté en 1912 et 1913. Celui-ci était alors allé invoquer « Notre-Dame de Beauce », pour des raisons personnelles, jusqu'en sa cathédrale gothique.
    C'est ce pèlerinage effectué un siècle après Péguy, par les sentiers du Hurepoix et les champs de blé beaucerons, qui fait l'objet de ce récit : parcours effectué à pied et avec des amis, dont le petit-fils de l'écrivain lui-même. Au rythme de la marche commune, l'oeuvre de Péguy se révèle à nos quatre pèlerins. Une oeuvre qui aide chacun d'eux à vivre.

  • Depuis cinq ans, Olivier Lemire arpente la France guidé par les toponymes, qui sont à eux seuls tout un voyage : la Vie (Creuse), la Mort (Doubs), le Bonheur (Gard), le Bout du Monde (un peu partout)...
    Il est ainsi devenu le témoin d'une révolution : le bouleversement radical des territoires ruraux. Au fil de ses itinéraires, à pied ou à vélo, il photographe les lieux-dits aux noms chargés de sens - L'Europe, L'Usine, Le Travail, La Terre, L'Espoir - révélateurs de la nouvelle donne des campagnes françaises, ainsi que ceux qui vivent là, des paysans le plus souvent.
    Photos et textes se répondent et racontent la campagne néo-rurale contemporaine : centres-villes vidés de leur population et devenus territoires du kitsch, lotissements uniformes du nord au sud de l'Hexagone, manie des ronds-points, étrangeté des supermarchés posés en plein champ. Ces équipements, certes maladroits, signent l'émergence d'une vie nouvelle. Au fil des expériences et des rencontres, la réalité rurale d'aujourd'hui se dessine : plus qu'un aménagement du territoire, c'est un véritable déménagement du territoire auquel on assiste, dans le silence général.

  • Qu'aurait pensé La Bruyère du téléphone portable ? Comment auraient réagi Rimbaud, Nerval ou Baudelaire devant les cuves et les tuyaux des raffineries qui s'étendent le long de nos autoroutes ?
    Ce livre est né de la constatation que notre monde contemporain n'a jamais été évoqué par les poètes. Pourtant, ce qui y est a priori le plus décourageant et le moins poétique - supermarchés, aéroports, pylônes, smartphones, etc. - recèle de la beauté, pour peu qu'on le regarde autrement.
    Dans cet essai souriant, l'auteur porte son regard singulier sur les innovations qui ont envahis notre quotidien et nous invite à mieux regarder écouter, sentir et observer le monde qui nous entoure pour le redécouvrir encore.
    Nouvelle édition augmentée de onze textes inédits du seul livre de Jacques Lacarrière épuisé depuis plusieurs années. La longue préface de Pascal Dibie, ethnologue, auteur et pilier du festival « Étonnants voyageurs » de Saint-Malo, remet en perspective ce livre dans l'oeuvre de l'auteur et montre sa pertinence dans le contexte actuel.

  • Le premier voyage de David Lefèvre vers la Patagonie a eu lieu en 2003 à Buenos Aires, et il n'a jamais véritablement pris fin. Au point que ce jeune homme s'est installé dans ses marges, sur l'île de Chiloé, où il est allé vivre au coeur de la nature.
    Le galop du vent sous le ciel infini est un ouvrage aux accents multiples où le récit se mêle à l'essai, la réflexion à l'hommage poétique. Il révèle une Patagonie méconnue, intime, par-delà les clichés, une Patagonie qui rend hommage aux hommes, ceux d'aujourd'hui et d'hier, qui font la singularité de ce monde tout de vent, de mystère et de rencontres improbables.
    L'auteur a découvert la Patagonie dans les livres, à une époque où l'appel du large mûrissait en lui, et il cherche à comprendre pourquoi cette terre de mythes et d'aventures a été de tout temps l'objet d'une attirance énigmatique.
    Il relate aussi bien la fuite épique du croiseur allemand Dresden, pourchassé par la marine de guerre anglaise dans les canaux de Patagonie en 1914, qu'une enquête sur les traces du marin Charley Milward, le parent éloigné de l'écrivain Bruce Chatwin, source d'inspiration pour l'écrivain. Ailleurs, le ciel, la pluie, le vent deviennent les personnages d'une aventure poétique et l'on croise des hommes hors du commun dont les vies sont dignes des meilleures romans.

empty