Gerard Klopp

  • L'ouvrage de référence : un tour de France des plus remarquables sites de Vauban.
    330 illustrations et photos.
    Vauban non seulement sut construire, assiéger, prendre ou défendre des centaines de places, mais fut aussi un pionnier de la pensée écono­mique et sociale.
    Le livre collectif publié en 2007 pour le tricentenaire de la mort de Vauban (1633-1707) s'est attaché à présenter l'oeuvre de l'ingénieur-architecte des places fortes mais aussi ses écrits d'où le sous-titre «?la pierre et la plume?».
    L'année suivante, douze sites fortifiés par Vauban ont été inscrits au Patrimoine Mondial de l'Humanité pour leur exceptionnelle valeur universelle. Chacun des sites représente un exemple emblématique de forti­­fication (de montagne, d'estuaire, de tours à la mer et de citadelle) et appartient à un réseau, celui des Sites Majeurs de Vauban.
    La présente édition prend en compte cette reconnais­sance par l'UNESCO en incluant un nouveau chapitre écrit par Michèle Virol, présentant les sites classés.
    L'historiographie de la fortification, de la guerre de siège, des ingénieurs et de Vauban s'est enrichie ces dix der­nières années et tous les auteurs en ont tenu compte.

  • Entre 1917 et 1921, un petit groupe d'opérateurs de prise de vues ont arpenté l'Alsace, territoire - avec la Moselle - tout juste repris à l'Allemagne au terme de la Première Guerre mondiale.

    Miracle d'une technologie encore balbutiante, ils nous ont laissé un témoignage en couleur de cette période exceptionnelle.

    Ces premières photos en couleurs, des autochromes, avaient été réalisées grâce au soutien du banquier Albert Kahn, un Alsacien installé à Paris après la perte de l'Alsace et de la Lorraine en 1870.

  • Ce livre a reçu le PRIX DES MUSES - SINGER POLIGNAC 2015 (prix du Jury) L'ouvrage, richement illustré, évoque en outre le rayonnement impressionnant du saxophone dans des genres aussi différents que la musique classique, la musique militaire ou le jazz.
    Né en 1814 à Dinant (Belgique) et mort à Paris en 1894, Adolphe Sax compte parmi les grands inventeurs du XIXe siècle. C'est aussi le facteur d'instruments le plus révolutionnaire de l'histoire de la musique. Il a perfectionné presque tous ceux de son époque et en a inventé bon nombre, essentiellement les saxophones.
    Sa vie est un roman. Parti de rien, côtoyant la misère, Sax connaît bien vite la gloire et fréquente les grands compositeurs romantiques, dont Liszt. Rossini, Berlioz ou Meyerbeer louent le génie du Messie attendu pour concrétiser le rêve d'une révolution orchestrale. Avec le même enthousiasme, Napoléon III adopte sa réforme des musiques militaires et ses instruments, puis, dans la foulée, les fanfares et harmonies civiles.
    Beau livre de 228 pages - Plus de 230 illustrations Reliure cartonnée avec jaquette, cahiers cousus au fil - Grand format 24 x 32?cm

  • Les témoignages recueillis par Armando Frassi, avec l'appui de la Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège, nous montrent les liens affectifs profonds entre les hommes et la sidérurgie.

    Symboles de la prospérité économique, les hauts-fourneaux ont attiré au pays liégeois des milliers d'ouvriers courageux qui ont travaillé dur, parfois au péril de leur vie. Emaillés de joies et de peines, ces récits nous font ressentir la vraie vie des usines.

    Directeurs, responsables syndicaux, contremaîtres, ingénieurs et même le marchand de frites de la rue Cockerill, ont accepté de livrer une partie de leur mémoire. Tous ensemble, ils composent un tableau impressionniste et émouvant, dont le thème central est l'attachement à la sidérurgie liégeoise.

  • Au cours de la révolution de 1848, Joseph Anton Nels fuit l'Allemagne de Bismarck pour trouver une terre d'accueil dans le petit village français de Yutz où il fonde une famille. Louis, son fils aîné, familiarisé avec les techniques de la photographie, va initier ses deux jeunes frères Edouard et Paul, à cet art naissant.

    Nous sommes en 1893 lorsque les frères Nels réalisent leurs premiers clichés photographiques.

    En 1898, Edouard fonde à Bruxelles une firme d'édition de cartes postales ; quatre ans plus tard, son frère Paul ouvre à Metz une succursale. L'immense succès remporté par les cartes vues Nels, au tournant du vingtième siècle se confirme de nos jours et leur valent de figurer parmi les plus collectionnées au monde.

  • Plus de 150 illustrations.
    C'est toute l'histoire de l'Europe qui se découvre à travers celle de Belfort !
    Ouvrage collectif de huit auteurs, avec une préface de Jean-Pierre Chevènement.
    Ce livre met en évidence la position de Belfort qui confère à ce territoire une liaison privilégiée entre le Rhin et la vallée du Rhône.
    Une grande fresque, de 1226 à nos jours, soit plus de sept siècles de fortification entreprise par Vauban et évoluant en réponse aux progrès de l'artillerie et de l'armement.

  • This lavishly illustrated book narrates also the overwhelming and growing influence of the saxophone in entirely different styles of music such as classic, military and jazz.
    Beautiful and elegant book of 228 pages - Over 230 illustrations Hardback edition with dust cover, threaded bindings - Large format 24 x 32 cm Born 1814 in Dinant (Belgium) and deceased 1894 in Paris, Adolphe Sax is recognized as being one of the greatest inventors of the 19th century. He is also one of the most revolutionary instrument makers in the history of music. He improved to the point of perfection most instruments of his era, and invented many others, mainly the saxophones.
    His life reads like a novel. Starting from nothing, and flirting with poverty, Sax rapidly attains fame and regularly associates with the famous composers of the romantic era including Liszt. Rossini, Berlioz and Meyerbeer extol the genius of the prophet who had been awaited to fulfill the dream of an orchestral revolution. With the same enthusiasm Napoléon III embraces his reform of military bands as well as his instruments, immediately following with the fanfares and civil orchestras.
    In addition, this richly illustrated work evokes the impressive authority and impact of the saxophone in musical styles as different as classic, military or jazz.

  • Plus de 400 illustrations, nouvelles photos et dessins en infographie, nouvelles cartes détaillées.
    Ouvrage relié de 448 pages. Nouvelle version avec dessins en infographie, nouvelles cartes et photos inédites.
    Oeuvre majeure du patrimoine militaire français, réalisée par le lieutenant-colonel Philippe Truttmann, elle est devenue la référence scientifique sur le système fortifié de nos nouvelles frontières de 1918.
    Des premiers balbutiements jusqu'au sacrifice de ses équipages d'ouvrages en mai-juin 1940.
    L'objectif de cette nouvelle version est, tout en conservant l'intégralité du travail de création, de réflexion et de synthèse, de revisiter la mise en page et plus particulièrement d'insérer une iconographie réalisée à partir des techniques infographiques les plus modernes.
    Un travail de recherches et d'illustrations a été lancé pendant quatre ans.
    Les nouvelles générations pourront consulter avec intérêt cet ouvrage qui fera date dans l'histoire de la fortification.

  • Plus de 290 gravures sur bois du XVIe siècle.
    Présentation officielle à l'Académie des Sciences, au Sénat et à la Cité des Sciences.
    Une référence !
    Sur papier vergé avec reliure pleine toile.
    Encyclopédie avant la lettre, ouvrage majeur de la Renaissance sur les mines, la métallurgie, le verre et les métaux, le traité de Georgius Agricola est traduit pour la première fois en Français.
    Traduit de l'édition originale latine et allemande par Albert France-Lanord.
    Un ouvrage d'une grande beauté.

  • La Corse fortifiée

    Michel Terce

    1 590 illustrations et photos.
    Reliure cartonnée, cahiers cousus.
    316 pages, grand format 25 x 34 cm Le but de cet ouvrage est de montrer les différentes époques de la fortification en Corse, depuis les réalisations les plus anciennes de l'âge du bronze jusqu'aux casemates construites par l'occupant italien.
    Le premier chapitre traite des périodes anciennes ainsi que des très nombreuses constructions du Moyen âge. Les châteaux forts, les tours des villages, les maisons fortes et les tours de l'intérieur seront abordés dans ce qui reste de plus représentatif de ces centaines de constructions défensives.
    L'une des réalisations «?phare?» de la fortification en Corse, les tours de défense du littoral communément appelées « tours génoises », va être abordée dans l'optique des caractéristiques générales de ces tours et dans la présentation de chacune.
    La fortification des villes, citadelles et forts isolés, va être plus détaillée, chaque réalisation bénéficiant d'un rappel chronologique argumenté de plans et se terminant par une visite de ce qui reste visible actuellement.
    Le quatrième chapitre traite des fortifications construites pour défendre les côtes de la Corse après les tours «?génoises?»?: batteries de canons érigées du XVIIe au XXe siècles. Peu connue et jamais étudiée, la réalisation des différentes batteries de défense côtières du XVIIe au XXe siècles va montrer l'effort de protection des ports principaux de l'île, à travers les plans et photos de chacune de ces batteries.
    Le dernier chapitre présente les casemates construites entre 1932 et 1940 par les Français et en 1943 par les Italiens, pour défendre les côtes et certains points sensibles de l'intérieur.
    « Magnifique livre " La Corse Fortifiée " » Gilles SIMEONI, Président du Conseil Exécutif de Corse « Ce livre raconte aussi l'histoire de la Corse et de ses hommes » Jean-Charles ORSUCCI, Maire de Bonifacio

  • Un somptueux panorama des Vosges alsaciennes qui retiennent bien des contes, bien des légendes, nous retrouvons leur charme, les magies intactes.

    De superbes photographies et gravures évoquent ces paysages, alternant avec des illustrations anciennes, par exemple de Gustave Doré.

  • Plus de 360 illustrations.
    Ce livre est un projet pluriel.
    En premier lieu, il s'agit de proposer un ouvrage complet, ouvert et moderne sur le lycée Louis-le-Grand, son histoire, ses acteurs, ses projets, et de montrer ainsi la place de cet établissement d'exception au cours des siècles, à Paris, en France et dans le monde.
    Ce faisant, il nous est apparu pertinent, et même passionnant, de l'illustrer de nombreux documents iconographiques, parfois inédits, qui viennent compléter le propos en lui donnant corps, en l'inscrivant dans une réalité évocatrice, et qui servent de témoignage patrimonial.
    C'est que nous souhaitons en faire un beau livre, un objet agréable à regarder et consulter, que l'on tient à disposition, jamais très loin, car on aime à y jeter un oeil, flâner en feuilletant.
    Pour chacun de ceux qui ont eu la chance de vivre une étape de leur vie au lycée Louis-le-Grand - lycéens, étudiants de CPGE, professeurs, personnels -, il s'agit encore de convoquer des souvenirs et de permettre de ne pas oublier?: les amis, les anciens, les activités et les traditions.
    Pour ceux qui découvrent le lycée Louis-le-Grand, c'est l'occasion de l'aborder dans ses multiples facettes, et de per­cevoir comment, au fil des années, l'établissement décline l'excellence avec l'ouverture?: culturelle, sociale, géo­graphique, internationale. Ainsi, ils pourront avoir une intuition de cet élan puissant et généreux, «?l'esprit LLG?».
    Merci pour votre participation, à ce projet et, par là-même, à l'histoire du lycée?!
    Jean Bastianelli, Proviseur

  • De la place Stanislas à la Carrière puis à la place d'Alliance, ce livre est destiné aux Nancéiens et aux touristes n'ayant pas le loisir d'examiner les détails de cet exceptionnel ensemble du XVIIIe siècle inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Les 70 clichés en bichromie soulignent avec évidence le caractère artistique de la photographie.

  • Ce beau livre, largement illustré, met en exergue la féminité à travers la création artistique de la Belle Époque, l'érotisme féminin, la place de la femme, dont le statut social commence peu à peu à évoluer vers les prémices de son émancipation.

    Ce sujet axé sur l'École de Nancy, ne se limite pas pour autant à ce foyer régional de création, mais le replace au contraire dans le contexte plus global de l'Art Nouveau.

    De nombreuses correspondances avec la musique, la littérature, la médecine, l'histoire, la photographie, complètent également cette exploration de la nudité en 1900.

  • Depuis plus de cent ans, l'École Boulle est le symbole vivant de la transmission d'un très grand savoir-faire dans l'ébénisterie ou la tapisserie, mais aussi dans les métiers du métal comme la ciselure ou la gravure sur acier.

    Une école professionnelle hors-pair pour les métiers du meuble et le mobilier de luxe. Vers la conquête de la renommée, on découvre les nouveaux programmes et les nouveaux débouchés.

  • La légende de Louispersil

    Toun

    La légende de Louispersil se situe dans la tradition des contes et légendes.

    Elle découle de ces récits de voix orale qui se racontent le soir à la veillée.

    Louispersil, personnage inventé de toutes pièces, sert de fil conducteur à l'ensemble des récits présentés dans cet ouvrage au goût authentique du terroir de Lorraine.

  • 250 photos inédites réalisées sur les champs de bataille de Wallonie et de Lorraine depuis plus de quinze ans.
    Contribution de 80 textes d'écrivains-combattants et d'historiens de la Grande Guerre.


    Sylvain DESSI est un photographe lorrain reconnu comme «?passeur de mémoire?» de l'histoire industrielle lorraine. Co-auteur de «?Complainte en sol mineur?» (1993) et de «?Rumeurs d'usines?» (1998), la proximité entretenue entre l'acier et la guerre ne pouvait le laisser indifférent.

    Bousculant les tabous, transgressant les conformismes, son approche photographi­que va vous surprendre.

    À travers le regard d'un enfant, il mobilise la photo pour s'approcher au plus près de cet «?indicible?» que Maurice Genevoix avait si bien décrit. Sous ses pas, l'enfant réveille les grandes scènes des théâtres sanglants et fait ressurgir d'un trop long silence, les témoignages des écrivains-combattants.

    Agissant comme une véritable alchimie du passé-présent, la rencontre de l'enfant et du photographe donne sens à la présence de l'homme dans ces paysages à jamais bouleversés.

    La photo compassion laisse sa place à une authentique émotion s'appuyant sur la volonté de comprendre, un siècle plus tard, cette Grande Guerre encore entourée par ses nombreuses zones d'ombres.

  • Le Goûteur et le Voluptueux, Jacques Puisais, fondateur de l'Institut du Goût, et Nicolas de Rabaudy, chroniqueur de gastronomie, écrivain du vin, célèbrent les plaisirs de la table et le monde fascinant des saveurs.

    C'est un voyage de gourmandise ponctué de scènes de la vie voluptueuse, avec les vins en contrepoint.

    L'ouvrage est à lire comme un bréviaire de l'art de manger à la fin du XXe siècle.

    Dans la droite ligne de la Physiologie du Goût de Brillat-Savarin, les auteurs militent pour l'expansion du goût juste et du bonheur de partager le pain et le vin.

  • Ce magnifique ouvrage est un feu d'artifice qui illumine le pays des Emaux d'une lumière bleue.

    Fantastique héritage qui nous vient de la turquoise pharaonique.

    Jacques Peiffer couvre un siècle d'aventures décoratives (1873-1977).

    La passion et l'émotion y fusionnent avec des valeurs scientifiques et historiques.

  • Die als "Charly" bezeichnete Schmalspurbahn verband von 1904 bis 1954 die Hauptstadt Luxemburg mit der Abteistadt Echternach und durchquerte dabei das touristisch sehr reizvolle Müllertal. Sie erhielt ihren Spitznamen vom damaligen Regierungsmitglied Charles Rischard, der sich leidenschaftlich für den Bau der Schmalspurbahnen einsetzte.
    Nach der Inbetriebnahme der Sauertalstrecke 1873 war Echternach wohl mittels einer Eisenbahn mit der Hauptstadt verbunden, die Einwohnerschaft verlangte jedoch eine schnellere Verbindung durch das landschaftlich wertvolle Müllertal. Andererseits verlangten die Einwohner der Oberstadt eine schnelle Eisenbahnverbindung mit dem auf dem Gebiet der Gemeinde Hollerich gelegenen Hauptbahnhof.
    Der Bau des Charly verzögerte sich jedoch bis 1904 aufgrund von Unstimmigkeiten zwischen der Regierung und dem Stadtrat wegen der Kostenübernahme für den Bau der erforderlichen Adolphe-Brücke. Der Streckenbau erfolgte durch den Staat und wurde durch die Luxemburger Sekundärbahnen (LSB) betrieben.
    Charly stellte ein nützliches und unentbehrliches Bindeglied zwischen Wohn- und Arbeitsstätte, besonders für die Einwohner der Täler der Schwarzen Ernz und der Sauer dar. Er verband eine angenehme Romantik mit dem bloßen Nutzen, in dem er die unbedingt notwendigen Wirtschaftsgüter auf seinem Schienenstrang beförderte. Jedem Dorf lieferte Charly lebensnotwendige Güter und fuhr ihre mit Mühe erarbeiteten Agrarprodukte zu den Weiterverarbeitungsstätten.
    Das Buch dokumentiert chronologisch auf 356 Seiten und anhand von mehr als 700 Fotos, historisch wertvollem Kartenmaterial, technischen Zeichnungen sowie original reproduzierten Bahnhofs- und Gleisplänen, unter welch schwierigen Bedingungen die betrieblichen, technischen, politischen und nicht zuletzt menschlichen Interessen berücksichtigt werden konnten. Es gibt dem Leser einen ausgezeichneten Einblick in diese heute nostalgisch anmutende, aber auch schwierige und raue Zeit. Es wendet sich gleichermaßen an Technikbegeisterte, Eisenbahnfreunde und lokalgeschichtlich Interessierte.
    Das Buch beschreibt fundiert und lebendig die Geschichte und Entwicklung der Bahn über zwei Weltkriege hinweg, die aufeinanderfolgende Übernahme durch die PH-Gesellschaft, den Staat und später die CFL, sowie den anschließend verlorenen Kampf um die Rettung dieser legendären Schmalspurlinie. Dabei werden die Bestrebungen einer Hauptbahnhofsverlegung in die Oberstadt und der Bau der Adolphe-Brücke ebenfalls beschrieben.
    Mehr als 700 Illustrationen!

  • Joël Leick et Jean Vodaine, deux artistes contemporains, conjuguent leurs talents pour vous offrir une oeuvre d'art et d'édition.
    Tirage numéroté et limité à 200 exemplaires.
    Joël Leick, peintre et graveur a réalisé des monotypes d'une superbe unité. Jean Vodaine, poète et typographe, a écrit des textes vifs et actuels.
    Ouvrage de 11 planches sur papier pur chiffon de Lana, dos toilé.

  • 74 illustrations. Reliure pleine toile avec dorure.
    Trente-trois auteurs relatent l'histoire de cette grande école depuis 1821.
    C'est aussi une nouvelle lumière sur le destin des institutions en charge des patrimoines de la nation, ainsi que sur le rayonnement culturel et scientifique de la France.

  • 58 illustrations.
    L'extraordinaire histoire du légionnaire devenu Général.
    Engagé comme légionnaire à titre étranger et projeté dans la vie militaire par les "Brûlures de l'Histoire", l'auteur nous relate son parcours extraordinaire !
    En dehors d'un portrait de "bête de guerre" dont certains ont voulu qualifier le légionnaire, la vision profondément humaine qui émane de ce témoignage nous fait participer aux glorieux combats de la France Libre et à l'amélioration de l'infrastructure de nos positions hors Métropole ou le rétablissement bénéfique de notre présence.
    Beaucoup de personnalités mentionnées apparaissent dans la fougue de leur jeunesse et la foi inébranlable en la Libération de la France sous la conduite du Général De Gaulle. Conviction profonde qui a guidé l'auteur tout au long de sa vie.
    L'intégration, problème si important à l'heure actuelle, c'est à la Légion Etrangère qu'elle se réalise pleinement et qu'elle apporte à la France la richesse potentielle des pays les plus divers, créant ainsi une élite internationale.
    Le général Hugo Geoffrey - alias Gottlieb Hugo - a appris à Vienne, comme langue morte le latin et comme langue vivante l'anglais.
    Son Ecole de Français a été la Légion.

empty