Vincent Odin

  • Cinquième titre de la collection Biographie en images, « Mystères ! » reprend le principe des ouvrages précédents consacrés à Juillard, Vicomte, Cosey et Tillieux :
    Des dessins connus présentés sous un jour nouveau, des centaines d'inédits, une présentation « carnets » et une qualité d'impression ordinairement réservée aux livres d'Art.
    Pour respecter la règle de la collection - donner la parole à l'auteur et à lui seul - les textes accompagnant les dessins sont extrait d'interviews accordées par Tibet tout au long de sa carrière.
    Le livre est constitué de différents chapitres sous le signe des principaux héros de Tibet : Depuis Alain Brawl, le premier détective créé par l'auteur à l'âge de 14 ans, jusqu'aux célèbres Chick Bill et Ric Hochet (avec André-Paul Duchateau), qui propulsèrent le dessinateur parmi les plus grandes signatures du Journal Tintin. On n'oubliera pas une bonne dizaine de héros éphémères et d'hilarantes séries d'humour, parmi lesquelles Alphonse, créée en collaboration avec René Goscinny, ou Mouminet, sur des scénarios de Greg.

  • Tomahawk

    ,

    L'histoire d'une vengeance mettant en scène un homme et un grizzly, avec en toile de fond un tournant de l'Histoire Nord-Américaine. En 1756, la France se trouve au coeur d'un conflit majeur qui embrase toute l'Europe et qui l'oppose encore une fois à l'Angleterre, son ennemi héréditaire. C'est la guerre de sept ans... Pour les colonies françaises du Nouveau Monde, cette guerre que les Britanniques nommèrent " The French and Indian War " a commencé voilà déjà deux ans.
    Les sujets du roi George, à l'étroit dans leurs colonies, portent sans relâche l'escarmouche contre les forts français dressés sur leur frontière de l'Ouest. Parmi ces forts, la bataille de Fort Carillon eut lieu au sud du lac Champlain, entre ce dernier et le lac George. Ces deux lacs séparaient la colonie britannique de New York de la colonie française du Canada (Nouvelle-France). Une armée française de presque 4 000 hommes sous le commandement du général Louis-Joseph de Montcalm remporta une victoire sur une force militaire britannique quatre fois supérieure.
    La bataille fut une des plus sanglantes de la guerre. Comme à son habitude, Patrick Prugne s'intéresse aux hommes derrière la grande Histoire. Son récit commence un mois avant cette bataille et s'achève au moment de l'attaque. Tandis que la guerre gronde et que les anglais s'approchent des positions françaises, nous suivons les pas de Jean Malavoy, jeune coureur des bois devenu milicien, dans un combat qu'il entend mener seul : Il ne pourra pas retrouver la paix avant d'avoir abattu un grizzly qui rôde dans la région.
    Un grizzly d'une taille gigantesque, dont le pelage forme une croix sur le dos... Celui-là même qui a tué la mère de Jean alors qu'il était enfant...

  • L'auteur du Cahier Bleu dévoile les carnets qu'il réalise dans le secret de son atelier depuis vingt ans. Des dessins, encore des dessins, toujours des dessins... En 2006 paraissait Entracte, la biographie en images consacrée à André Juillard. Le public découvrait, en même temps que les coulisses de ses bandes dessinées - Les 7 Vies de l'épervier, Plume aux vents, Le Cahier bleu et Blake et Mortimer - une autre facette de l'artiste : une oeuvre totalement inconnue jusqu'alors, constituée des dessins, croquis et esquisses que Juillard, jour après jour, réalise pour son plaisir.
    Cet ouvrage reprend la vie dessinée de Juillard là où s'achevait Entracte... Mais depuis 2006, si l'auteur a continué de ravir ses lecteurs en leur proposant de nouveaux albums - Blake et Mortimer, Léna, Mezek, Double 7 -, le nombre de "dessins libres" s'est littéralement envolé ! Se consacrant totalement à cet exercice qui, de son aveu, lui est aussi indispensable que de respirer, Juillard a rempli des dizaines de carnets d'esquisses vibrantes, parfois rehaussées de couleurs, représentant en majorité des nus féminins.
    On y retrouve le charme, la sensibilité et la vérité de ses héroïnes, Ariane des 7 Vies et de Plume aux Vents, l'inoubliable Louise du Cahier Bleu, Eve d'Après la pluie... Chacun de ces carnets porte deux informations, la date et le lieu de son achat : Barcelone 2002, Venise 2010, Paris 2016... de tous formats, sur fond blanc, ivoire ou coloré, sur papier lisse, kraft ou velin, ces carnets sont peut-être le travail le plus personnel et le plus précieux d'André Juillard de ces quinze dernières années.
    Les pages sont annotées des commentaires d'André Juillard, qui nous offre avec cet ouvrage de partager le secret de son atelier.

  • Entre 1885 et 1910, la jeune Anna sillonne le monde en compagnie de Jules Toulet, célèbre peintre voyageur. Anna, que Toulet appelait "sa muse", a aujourd'hui presque cent ans et, à mesure qu'elle parcourt les carnets que Jules lui a laissés, la vérité lui saute aux yeux : Jules l'aimait. Mieux vaut tard que jamais... Anna décide de lui écrire la lettre qu'il a attendue toute sa vie. Ce faisant, elle va nous entraîner dans le récit d'un périple extraordinaire.
    Abou Simbel en Egypte, la rivière du Wouri au Cameroun, la Mer de Chine, la magie de Venise en hiver ou encore l'Île de Pâques, autant de paysages fabuleux, d'une quinzaine de pays différents, qui retracent le parcours d'Anne et Jules brillamment restitué par les illustrations d'Emmanuel Lepage.
    A travers les images panoramiques d'une étonnante beauté qui ornent le manuscrit d'Anna, l'auteur confirme, encore une fois, sa maîtrise prodigieuse de la couleur et de la lumière.
    Avec ce carnet, le lecteur, spectateur, plonge dans l'univers de Lepage, dessinateur-voyageur qui, comme à son habitude, transmet par le dessin sa vision très personnelle des endroits qu'il a visités et aimés.
    Véritable perle rare, à mi-parcours entre le carnet de voyages et la BD, l'ouvrage contient par ailleurs de nombreux crayonnés et recherches couleurs.

  • Le succès des Schtroumpfs est tellement immense dans le monde entier qu'on en oublie parfois le secret de leur naissance : ces petits lutins bleus n'étaient que les personnages secondaires d'une bande dessinée de Johan et Pirlouit, La flûte à six Schtroumpfs, parue dans le journal Spirou en 1958. De la même façon, le succès des personnages a parfois éclipsé leur créateur, Pierre Culliford, dit Peyo, dessinateur de génie et raconteur d'histoires, qui créa pour l'hebdomadaire de Marcinelle, en plus des Schtroumpfs et de Johan et Pirlouit, les aventures de Benoit Brisefer.
    Une vie à Schtroumpfer est la biographie en images d'un géant de la BD franco-belge, créateur de trois grandes séries d'humour et d'aventure, et qui fut également, à partir des années 70, au centre d'un phénomène de société unique dans la BD européenne : le succès planétaire des Schtroumpfs, grâce aux dessins animés, au merchandising et aux super-productions hollywoodiennes.
    Sur le même principe que les précédentes biographies en images consacrées à Juillard, Cosey ou encore Tillieux, le livre est entièrement tourné vers le dessin, et l'on redécouvre au fil des pages l'immense talent artistique de Peyo. On y trouvera des dessins connus présentés sous un jour nouveau, de nombreux inédits, une présentation «carnets» et une qualité d'impression ordinairement réservée aux livres d'Art. Pour respecter la règle de la collection - donner la parole à l'auteur - les textes accompagnant les dessins sont extrait d'interviews accordées par Peyo tout au long de sa carrière.

  • MIRAGES est la biographie en images de Will, dessinateur de Tif et Tondu et pilier du Journal de Spirou. Sur le même principe que les volumes consacrés à Juillard, Cosey ou encore Tillieux, on y trouvera des dessins connus présentés sous un jour nouveau, des centaines d'inédits, une présentation «carnets» et une qualité d'impression ordinairement réservée aux livres d'Art. Pour respecter la règle de la collection - donner la parole à l'auteur et à lui seul - les textes accompagnant les dessins sont extrait d'interviews accordées par Will tout au long de sa carrière.
    Le livre est constitué de différents chapitres reprenant les grandes périodes de l'oeuvre de Will : ses années de jeunesse et son apprentissage auprès de Jijé, son maître en bande dessinée ; son éclosion dans les pages du Journal de Spirou, avec les célèbres Tif et Tondu et leur ennemi M. Choc ; son échappée belle vers une bande dessinée poétique et sans contraintes, avec la série Isabelle qu'il invente avec Franquin, Macherot et Delporte ; ses peintures au lavis, à l'aquarelle puis à l'huile, d'abord exécutées dans le secret de l'atelier, puis exposées en France et en Belgique ; et enfin ses albums en couleurs directes pour lesquels, à soixante ans passés, il réinvente sa façon de dessiner et utilise dans un même album sa maîtrise de la bande dessinée et ses talents de peintre.

  • Quatrième titre de la collection «Biographie en images», Heroic reprend le principe des ouvrages précédents consacrés à Juillard, Vicomte et Cosey : des dessins connus présentés sous un jour nouveau, des centaines d'inédits, une présentation «carnets» et une qualité d'impression ordinairement réservée aux livres d'Art. Pour la première fois, un grand classique de la bande dessinée fait son entrée dans notre catalogue. Pour respecter la règle de la collection - donner la parole à l'auteur et à lui seul - les textes accompagnant les dessins sont extrait d'interviews accordées par Tillieux tout au long de sa carrière. Le livre est constitué de 8 chapitres sous le signe des principaux héros de Tillieux : les Heroic Albums, Félix, César et Ernestine, ou encore Gil Jourdan, la série qui propulsa son auteur parmi les plus grandes signatures du Journal Spirou.

  • À l'heure où s'éteignent les lumières de la ville, les bandits ajustent leur Borsalino, se frottent les moustaches et vont commettre d'abominables forfaits. Demain, le commissaire Crassoulet, aidé de son fidèle adjoint César, se lancera sur leur piste et leur fera passer un mauvais quart d'heure. Mais ce soir, il ne peut pas, il dîne chez sa maman.

empty