Samuel Ribeyron

  • Philibert est né sur la route, dans une roulotte.
    C'était un matin, un mardi...

  • Un garçon aime beaucoup Louise, sa voisine. Ensemble, ils partagent le plaisir de dessiner à la craie des arbres par terre dans leur petite rue. Un jour, Louise demande à son ami ce qu'il a dans la tête. Comme il ne sait pas quoi répondre, il décide d'aller y voir. Ce n'est pas très compliqué... Là, il découvre une forêt silencieuse, une autre secrète, puis une timide, etc. Dans un coin, il y a même la forêt de leur rue. Pendant ce temps, la vie réelle fait son oeuvre et Louise déménage. Ici, point de larmes. Serait-ce que ce garçon n'a pas de coeur ? Ce n'est pas très compliqué... il suffit d'aller y voir pour découvrir son univers intime où Louise continue de rêver et de dessiner.

  • Salade de fruits

    Samuel Ribeyron

    • Hongfei
    • 25 Mars 2010

    Ayumi aime les fruits.
    Théo aussi aime les fruits. Tous les dimanches, il remplit son panier de ses plus beaux fruits pour les porter à Ayumi. Le dimanche est un jour sucré. Théo appelle même cette journée son " p'tit plaisir de la vie " ...

  • Super beige

    Samuel Ribeyron

    Ni orange, ni jaune, ni marron...
    Beige. Les autres disent que c'est la couleur des crottes de poule, d'un hippopotame plein de boue ou d'un vieux gilet de grand-père. Pas d'un super-héros ! Mais quand on naît, on ne choisit ni son nom ni sa couleur. Bien décidé, Super-Beige s'en va sauver l'humanité.

  • Philbert a beau être né dans un cirque, il n'a pas de don particulier. Il ne sait rien faire. À tel point que le directeur finit par le mettre dehors.

    Une petite histoire initiatique joliment menée, que les décors pleins de vie de Samuel Ribeyron animent avec bonheur.

  • Puisette vit seule avec son pingouin sur son île. C'est elle qui fait et défait la mer. Elle a fort à faire et prend son métier très à coeur. Chaque matin, elle accroche les nuages dans le ciel, installe les vagues, gonfle les poissons... Courageuse et un brin autoritaire, Puisette aime quand les choses sont en ordre, quand tout se passe comme elle l'a décidé. Mais voilà qu'un matin arrive sur le rivage un gros paquet que Puisette n'a pourtant pas commandé. Eh oui parfois la vie est faite de surprises, n'en déplaise à Puisette... Dans ce paquet, il y a une autre petite fille. Une petite fille qui ressemble à Puisette mais n'est pas Puisette, une petite fille qui ne parle pas et va venir bousculer ses habitudes. Fragile - puisque c'est ce qu'il y a écrit sur le paquet, c'est comme ça que Puisette va l'appeler - dérange, agace, rompt la monotonie du quotidien et manque, surtout, quand elle n'est plus là. Puisette va vite apprendre que la vie c'est plus drôle et c'est plus joli à deux. Samuel Ribeyron s'est emparé du texte d'un spectacle vivant écrit par deux jeunes femmes, Laure Poudevigne et Estelle Olivier, pour nous livrer cet album, aux allures de bande dessinée, d'une intensité rare. Drôle et poétique, avec son texte à l'oralité savoureuse, il nous parle de l'Autre, de notre besoin immense des autres, de leur présence qui réchauffe, bouscule, fait bouger nos lignes et nous rend meilleurs.

  • Madalen, la bergère, vit avec ses deux enfants sur une île perdue au milieu de l'océan. La vie s'écoule tranquillement ; mais il y a une ombre au tableau. Chaque année, Kelen, le père, prend la mer, incapable d'ignorer l'appel de l'océan.Un jour, Gael, le fils, pêche un fabuleux poisson argenté. Si beau qu'il est difficile d'y résister, si froid qu'il pervertit le coeur... Un conte atypique, véritable ode au voyage, à la liberté et à l'amour. Une histoire atemporelle qui séduira petits et grands, magnifiquement mise en images par un illustrateur de talent et portée par neuf chansons écrites et interprétées par Amélie-les-crayons, une artiste qui depuis 15 ans a su trouver son public.
    Le CD qui accompagne le livre est le prochain album de la chanteuse et donnera lieu à de nombreuses représentations, assurant la promotion du livre, en plus des canaux traditionnels.

  • Il y avait un p'tit vieux qui était tout en sel et une p'tite vieille qui était tout en sucre. , ; Le p'tit vieux et la p'tite vieille n'arrêtaient pas de se disputer...

  • En plein hiver, le froid est rude pour les habitants de la forêt, même pour Igor. Un jour, il part couper du bois et perd sur son chemin, sans s'en apercevoir, sa moufle.
    Cette dernière fait le bonheur de Souris jolie, qui s'y engouffre pour échapper au vent glacé. Puis tip, tap, Grenouille fripouille se joint à elle, cric crac, Lapin malin entre aussi, clac clac, Loup tout fou veut une petite place, boum baloum, Ours balourd y pénètre à son tour. Souris jolie, enrhumée, n'y tient plus et éternue : ATCHOUM ! La moufle explose.
    Mais où vont bien pouvoir se réfugier les animaux ?
    Pour ce grand classique, voici une nouvelle fin plus imagée, qui est une véritable ouverture sur le partage, la solidarité et l'hospitalité.

  • Trois aventures de Rohar, petit garçon préhistorique, et de sa famille.

    La tribu emménage dans une nouvelle grotte. Rohar est inquiet : va-t-il s'habituer à cette nouvelle maison ?

    Un jour, le feu s'éteint. Plus de lumière, plus de chauffage : les Préhistos doivent trouver à tout prix une solution pour le ranimer.

    Un matin d'hiver, tous partent à la chasse. Pour la première fois, Rohar aperçoit au loin un troupeau de mammouths.

    Le texte des trois histoires reste simple, les illustrations sont nombreuses.

    Les enfants sont invités à découvrir le livre au travers d'une lecture en épisodes qui permet de faire le lien entre le CP et le CE1, avec une révision systématique des graphies complexes.

  • Il y avait une fois une p'tite maison qui était tout en sel. Dans la p'tite maison tout en sel, il y avait un p'tit vieux qui était tout en sel et une p'tite vieille qui était tout en sucre. Ils n'arrêtaient pas de se disputer. Il y avait des jours où ils s'aimaient, mais il y avait surtout des jours où ils se disputaient.

    Un incontournable de la collection A petits petons en format tout-carton géant !

  • Un enfant, derrière sa fenêtre, croit voir derrière chaque buisson de son jardin une bête menaçante. Et s'il sortait pour aller à sa rencontre, et même peut-être la toucher ?... La bête et l'enfant s'observent. Depuis toujours. Bête fantasmée, bête imaginée, bête sortie des livres d'images qu'on lui lit le soir et qui le font frissonner... Existe-t-elle vraiment ?
    Un album fort, aux jolies découpes, sur le pouvoir de l'imagination.

  • Trois soeurs sans le sou, une poupée magique, un voisin jaloux.
    Une Poule aux oeufs d'or aux accents vendéens qui charme tant par les images que par le texte.

    La papote, une petite poupée de chiffon, fait des crottes d'or lorsqu'on la serre tendrement contre son coeur, en lui fredonnant quelques airs. Mais entre des mains cupides, elle se transforme en monstre, fait des crottes nauséabondes et attaque le jeune roi ! Qui saura la faire revenir à la raison ?

  • Yllavu

    ,

    • Hongfei
    • 5 Février 2015

    Il était une fois un pays où les gens vivaient heureux et en harmonie les uns avec les autres. Le ciel, le soleil, les arbres et les étoiles, toutes les merveilles du monde étaient à leur portée. Le peu qu'ils possédaient leur suffisait. Mais un jour, de petites pierres brillantes apparurent sur le sol. Bientôt, tout le monde n'eut qu'une obsession : en ramasser le plus possible. A force de courber l'échine et de baisser la tête pour les trouver, plus personne ne regarda plus loin que le bout de ses pieds. Bien des générations plus tard, alors que tout le monde pensait que la lune était une invention de rêveurs, un des habitants de ce pays étrange s'écarta du chemin tracé. La nuit venue, il tomba à la renverse dans un trou. De là, il a vu. la lune, les étoiles puis le soleil et les nuages, tant de belles choses. Finalement sorti de son trou, il s'empressa d'aller partager sa joie et ce qu'il avait vu. Si bien qu'on l'appela Yllavu ! Mais l'écoutera-t-on ?

  • Devant le singe émerveillé, le boa prend la décision de se mesurer.
    Le singe propose de l'aider :
    «Plies-toi en deux puis en quatre, c'est simple, ta taille est égale à deux fois ta moitié ou à quatre fois la moitié de ta moitié » Le boa n'est pas satisfait, il se sent entier et non pas moitié.
    Entrent en scène l'éléphanteau plutôt débonnaire et le perroquet très sûr de lui. «Pour mesurer un boa, dit-il, il faut commencer par la queue».
    Mais ne voyant plus la tête, le doute s'empare des trois animaux : et si le boa était déchiré ?
    Alerté par des sensations bizarres, le boa vient rappeler à ses amis qu'il désire être mesuré et non vérifié.
    Le perroquet a alors une idée lumineuse...

  • À quoi bon fêter les anniversaires ? Ce conte répond très joliment à cette question et donne du sens à ce rituel incontournable dans la vie des enfants.
    Aujourd'hui, princesse Mélie fête son anniversaire. Mais... zut de zut, son père le roi Balthazar a oublié d'envoyer les invitations ! Vite, elle part les distribuer, accompagnée de Pougne, son ami hérisson qui, lui, déteste les anniversaires. Quand enfin, elle arrive au château, une surprise l'attend...

  • Mordus d'amour, rêveurs, aventuriers, et vous, les capricieux ou encore les malins, ces contes sont pour vous ! Partez pour un voyage à travers le monde et apprenez à déjouer les obstacles, à retourner les situations en votre faveur, à user de tous les stratagèmes pour conquérir l'amour !

  • Après avoir compris dans un premier tome qu'avec de petits riens, on peut faire de grandes choses, Super-Beige est de retour, toujours bien décidé à sauver l'humanité. Seulement voilà, Super-Beige se trouve trop lent et n'a qu'une idée en tête : apprendre à voler. Notre héros multiplie alors les tentatives de décollage sans succès, et comme pour lui, « un super-héros, ça opère en solo », il refuse de se faire aider. Mais comment fera t-il pour voler au secours de son chat, coincé tout en haut de l'arbre ?

  • Il était une fois un très grand monsieur qui rêvait d'être papa. Il aurait un garçon ou une fille, un grand petit garçon ou une grande petite fille. Il lui montrerait un tas de choses très amusantes, la tête dans les nuages. Et un jour, le très grand papa eut une fille, une toute petite fille...

empty