Publie.net

  • Reposant sur une divergence de notre Histoire, l'uchronie nous raconte un autre passe, tel qu'il aurait pu etre, tel qu'il n'a pas ete. Que se serait-il passe si Alexandre le Grand avait affronte Rome ? Si les habitants d'Amerique avaient traverse l'Atlantique avant les Europeens ? Si Louis XVI avait domine la Revolution francaise ? Si Napoleon III etait mort assassine en 1858 ? Si l'Allemagne avait attaque le France en 1905 ? Si le chemin de fer avait ete invente apres l'automobile ? L'uchronie est devenue un genre majeur des litteratures de l'imaginaire. Une autre histoire du monde explore les sources du genre uchronique, presentant treize textes couvrant 2500 ans d'uchronies de l'Antiquite jusqu'aux annees 1930. Quatre de ces textes sont reveles pour la premiere fois.

  • La femme, dans la société nouvelle, jouira d'une indépendance complète ; elle ne sera plus soumise même à un semblant de domination ou d'exploitation ; elle sera placée vis-à-vis de l'homme sur un pied de liberté et d'égalité absolues. La femme de l'avenir Auguste Bébel, 1891 Au xixe siècle, alors que les revendications féministes ne cessent de croître, que les femmes gagnent peu à peu des droits, des hommes écrivent des anticipations sur le rôle futur des femmes. L'anthologie Au Temps où les femmes régneront réunit un échantillon représentatif des fantasmes masculins de cette ère à venir à travers différentes formes : conte, théâtre, utopie... Un siècle après, ces textes continuent de nous interroger et révèlent leur modernité. Pour certains auteurs, ce sera une sombre époque de relégation des hommes, de remise en cause d'un supposé « ordre naturel », d'inversion des dominations et de tyrannie féminine. Pour les autres, ce sera le triomphe de l'égalité entre les sexes, de la déconstruction des genres et pourra alors naître une société utopique reposant sur des rapports femmes-hommes apaisés. Comme le dit le poète, la femme est l'avenir de l'homme.

  • Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas. Oscar Wilde1830, 1848, 1871, 1905, 1917... les révolutions et révoltes populaires se sont succédées pendant un siècle. Portés par une volonté de conquêtes sociales, d'une transformation profonde de la société et par l'espoir de voir leurs idées triompher, des auteurs engagés dans différents courants progressistes ont imaginé l'avenir des révolutions qu'ils vivaient ou qu'ils souhaitaient : à partir de théories ils projettent les lecteurs dans une ère nouvelle, un âge d'or à venir. Les sept textes réunis dans Demain, les Révolutions ! témoignent de la diversité des points de vue, des courants et des moyens de réaliser la révolution annoncée. Ces disciples de Saint-Simon et de Charles Fourier, socialistes et anarchistes, communards et anarcho-syndicalistes rêvent de voir le monde changer de base. Dans ces utopies et anticipations révolutionnaires, une nouvelle société se dessine : plus juste, plus fraternelle, plus égalitaire. Si ces espérances ne se sont pas toutes réalisées, elles contiennent des buts à atteindre qui sont toujours d'actualité, elles portent en germe l'émancipation du genre humain et le désir d'un avenir radieux. L'utopie n'est pas une illusion, elle est un idéal ; elle n'est pas une chimère, elle est un projet. Si, comme l'écrivait Victor Hugo, « l'utopie est la vérité de demain », hier comme aujourd'hui, avec tous les Jean Misère, continuons de bâtir des cités idéales, de chanter le temps des cerises et, demain, le soleil brillera toujours !Présentation de Philippe Éthuin.

  • L'ego est un jeu de construction, les briques en euros amassées grâce à SexyWi m'ont permis de bâtir la maison qui abrite le mien : une villa sur la plus haute colline de la cité. J'y vis en reclus, je suis cette évidence proéminente que vous ne savez voir, haut perché, mais la tête rentrée dans les épaules un vautour sur sa branche. J'ai fait fortune en pénétrant votre intimité la plus secrète, quasi inavouable.La fin du monde est-elle soluble dans l'esprit humain ? Le programmeur star d'un jeu érotique révolutionnaire est sur le point de le découvrir...Avec Locked-in Syndrome, g@rp joue le jeu de l'imagerie virtuelle et des intrigues imbriquées sous la forme étrange que prend son propre pseudonyme : une coquille d'escargot. Jeux vidéo, cerveau en cours de défragmentation, ville d'Ys surgie des flots et pornographie ludique sont au programme dece roman pré-apocalyptique à l'écriture unique, à l'humour ciselé et au rythme fou.

  • Demain, la commune ! anticipations sur la Commune de Paris de 1871 Nouv.

    Depuis son e crasement au terme de la Semaine sanglante, la Com- mune de Paris ne cesse de hanter notre imaginaire. De s 1871, anti-communards et pro-communards ont cauchemarde ou re ve d'un triomphe a venir de la Commune, imaginant des anticipations, dystopies, uchronies et utopies. Chacun des textes rassemble s dans Demain, la Commune ! imagine, pour le pire ou pour le meilleur, la victoire de la Commune.

  • Anthologie choisie et composée par des lecteurs sur une proposition de François Rannou. De nombreux livres de poésie d'auteurs vivants sont proposés à la lecture et tous les courants poétiques actuels sont représentés. Le lecteur est-il encore le récepteur passif qui vient au bout d'une chaîne de production : du poète « producteur » au lecteur « consommateur » par le biais d'un distributeur-diffuseur éditorial ? En devenant auteur de sa lecture, ne rend-il pas vraiment vivant le texte lu et ne lui redonne-t-il pas sa dimension de « main tendue », selon l'expression de Celan ?

    Les auteurs présents dans cette anthologie : Olivier Apert, Hervé Bourgel, Lionel Bourg, Jean-Patrice Courtois, Samuel Dudouit, Sylvie Durbec, Mohammed El Amraoui, Antoine Emaz, Sylvie Fabre G., Petr Král, Marc le Gros, Camille Loivier, Sophie Loizeau, Christophe Marchand-Kiss, Emmanuel Moses, Gérard Noiret, Lionel Ray, Valérie Rouzeau, Jean-Luc Steinmetz, Franck Venaille et Jean-Jacques Viton.

  • Le XIXe marque, non sans résistances, l'émergence de l'archéologie scientifique. Les fouilles entreprises à la fin du XVIIIe siècle à Herculanum à partir de 1738, de Pompéi à partir de 1748 puis les découvertes de Pétra (1812) et plus encore l'engouement pour l'égyptologie en France après la Campagne d'Égypte de Bonaparte popularisent les méthodes scientifiques de l'époque et soulèvent l'intérêt du public.
    La littérature s'inspire des découvertes archéologiques. Edward Bulwer-Lytton raconte en 1834 Les Derniers jours de Pompéi, Prosper Mérimée imagineLa Vénus d'Ille (écrite en 1835 et publiée en 1837), Gustave Flaubert reconstitue Carthage au IIe siècle avant Jésus-Christ dans Salammbô (1862). Théophile Gautier produit plusieurs textes d'inspiration archéologique comme la nouvelle Arria Marcella (1852) ayant pour cadre Pompéi ou Le Roman de la Momieracontant l'histoire d'une jeune Égyptienne au temps des Pharaons. De la reconstitution du passé grâce aux traces archéologiques à la question des traces que Paris laissera dans cent, mille ou cinq mille ans, il n'y a qu'un pas régulièrement franchi par les écrivains. [...] Les ruines futures de Paris sont un terrain d'exploration pour les auteurs rassemblés dans cette anthologie. Pour certains, il s'agit de ridiculiser les travers de leurs contemporains, pour d'autres d'illustrer une philosophie et faire réfléchir sur la petitesse de l'homme, et pour les derniers, de tout simplement amuser le public. [...] - Philippe Éthuin.

  • Hors de Paris pas d'avenir ? Futurs de province vous offre quatorze preuves du contraire. Se projetant dans l'avenir, cinquante ans en avant pour les plus timides, mille ans pour les plus audacieux, ces textes rassemblés pour la première fois nous parlent d'urbanisme, d'économie, de démographie, d'industrie, de sport... Ils nous font entrer dans l'imaginaire de défricheurs provinciaux de l'avenir, parfois célèbres tel Jules Verne, souvent oubliés pour les autres. Pour Amiens, Flers, Grenoble, Lyon, Marseille, Nantes, Poitiers, Rouen, Tarbes, Toulouse, Vienne petites et grandes capitales régionales c'est le rêve d'un futur radieux loin de la métropole parisienne. La province, doux lieu de l'utopie !

empty