L'observatoire

  • Bon est une revue biannuelle qui va à la rencontre de personnages, d'aventures, d'histoires qui ont le même intérêt pour les choses de la table. Elle se propose de placer au coeur du débat actuel toutes les questions liées à l'alimentation ; en effet, cette dernière est d'un inépuisable débat, exprimant de la société des tendances et des évolutions qu'aucun autre domaine ne saurait mettre en évidence. Elle est une passion française. D'une étape à l'autre de la chaîne, de l'agriculture à l'art culinaire, Bon regroupe celles et ceux qui font l'alimentation, la transforment ou la savourent ; ceux qui, à leur manière, en réconciliant esprit et estomac, contribuent à l'anoblir.

    Bon mêlera journalistes, écrivains, sociologues, sémiologues, philosophes, influents sur les supports « classiques » (presse, radio, édition etc.) comme « nouveaux » (blog, podcast, réseaux sociaux etc.), avec notamment des contributeurs et contributrices issus d'ELLE à table, Le Figaro, Le Monde, Libération, France Inter, Regain, Omnivore, France Culture, Make Some Noise, etc.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le n° 14 de Long Cours, la revue des écrivains voyageurs, avec des contributions inédites de Vincent Delerm, William T. Vollmann, Bernard Ollivier, Alexandre Poussin, Olivier Bleys, Cédric Gras et Anaïs Llobet. La revue des écrivains voyageurs consacre son grand dossier à la marche, sous toutes ses formes : tour du monde à pied, trekking et pèlerinages... Véritable phénomène de société, la randonnée permet de découvrir les grands espaces, de vivre au contact de la nature, de se ressourcer et... de philosopher. Mais aussi de renouer avec nos origines nomades, car l'homme n'a pas oublié qu'il était un bipède. Les écrivains passionnés de marche nous racontent leurs périples : Alexandre Poussin, « Souvenirs de Madatrek » ; Olivier Bleys, « Mon tour du monde à pied » ; Jennifer Lesueur, « Suède, la voie royale » ; Gaëlle de La Brosse, « Pèlerins, le paradis perdu » et Hubert Prolongeau, « Un trek au Pakistan ». Également : « Ma Venise intime », par Philippe Delerm ; « Le long du mur mexicain », par William T. Vollmann ; « Le marathon de Pyongyang », par Jacky Schwartzman ; « Reykjavik en goélette », par Cédric Gras ; « Les explorateurs, pionniers de l'écologie », par Stéphane Dugast. Et les rubriques « Regard d'ailleurs » : Chypre, par Anaïs Llobet ; « Pionnier » : « Jack London à San Francisco », par Vincent Dozol ; et « Entretien au long cours » : les chemins de Bernard Ollivier. Contributions de Vincent DELERM, William T. VOLLMANN, Bernard OLLIVIER, Alexandre POUSSIN, Olivier BLEYS, Cédric GRAS, Anaïs LLOBET, etc.

  • Pour son n° 11, Long Cours propose notamment un récit exclusif d'Alaa El Aswany, « Les voyages d'un écrivain arabe », d'Alexandre Najjar, « Le Liban, ce petit pays si important », de Cédric Gras, « Les nomades de l'Oural polaire », ou de Gilles Lapouge, « Légendes insulaires » ; une nouvelle inédite de Catherine Poulain ; et un entretien exclusif et plein de surprises avec Frédéric Lopez, l'un des présentateurs télé préférés des Français.

    La revue vous embarque également pour son dossier « au long cours » consacré aux îles en sursis : archipels volcaniques ou atolls coralliens, les îles sont les perles des océans, les confettis du globe, des écosystèmes magiques, mais fragiles... Menacées par la montée des eaux, les ouragans et les typhons, seront-elles bientôt en voie de disparition ? Les auteurs de Long Cours ont parcouru les mers, des îles Cook aux îles anglo-normandes, de Pâques aux Lofoten. Partis à la recherche des paradis perdus, ils ont confronté leurs lectures d'enfance à la réalité du monde actuel. Ou quand la poésie des récits côtoie le prosaïsme du reportage de terrain.

    Sans oublier le « Portrait » de Michel Le Bris, étonnant lecteur ; « Henri de Monfreid, artiste et contrebandier », par son petit-fils Guillaume de Monfreid, etc.

    Auteurs :
    Alaa El Aswany, Vladimir Couprie, Christine Ferniot, Antonio Fischetti, Gilles Gauthier, Capucine Graby, Cédric Gras, Gilles Lapouge, Édouard Launet, Laurent Lemire, Gérard Manset, Nicolas Michel, Guillaume de Monfreid, Alexandre Najjar, Estelle Nollet, Jean-Claude Perrier, Michel Pierre, Catherine Poulain, Hubert Prolongeau, Tristan Savin.

    Illustrations :
    Anne-Gaëlle Amiot, Nicolas Dehghani, Faunesque, Alex Green, Matthieu Méron, Yann Le Bechec (cartographie), © Frank Kappa/Gallery Stock.

    Photographies :
    Rodolphe Guignard, Marion Liautaud, Gérard Manset, Nicolas Michel, Richard Pak, Christophe Raylat, Cat Vinton, Taylor Weidman/Getty Images.

  • Un dossier consacré aux villes intelligentes, caractérisées par la mise en oeuvre d'idées concrètes telles que les énergies renouvelables, les pôles numériques, le recyclage optimisé, la gouvernance urbaine ou encore les potagers verticaux. Avec des témoignages d'architectes, d'urbanistes, d'environnementalistes et de créateurs de start-ups venant du monde entier.

  • Pour son n° 12, Long Cours propose des reportages et récits inédits de Laurent Gaudé, « Le marché de Port-au-Prince », David Grann, « L'homme des cités perdues », François-Henri Désérable, « Les vampires de La Nouvelle-Orléans », Lodewijk Allaert, « A la recherche du Peyotl mexicain », Jérôme Toubiana, « Jihadiste malgré lui... », Estelle Nollet, « Un trek dans l'Ouest sauvage », etc., et une nouvelle inédite de Gérard Manset, « Les fantômes de Sukhotaï ».
    La revue vous embarque également pour son dossier « au long cours » consacré aux dernières forêts : Les forêts primaires recouvraient naguère l'ensemble des terres émergées. Elles sont désormais la proie des hommes. On les défriche pour planter du soja ou des palmiers à huile, extraire de l'or, des minerais ou du bois précieux, sans oublier la faune et les peuples nomades en voie d'extinction. Pourtant, l'humanité a besoin d'elles, ultimes refuges de la vie sauvage et véritable aubaine pour la recherche médicale, pour ralentir le dérèglement climatique. Des initiatives locales l'ont prouvé : elles sont notamment le meilleur rempart contre les inondations... Dossier illustré par des articles notamment de Hubert Prolongeau, « Un président contre l'Amazonie ».
    Et les rubriques : « Entretien au long cours » avec Amandine Roche; « Pionnier » : Joseph Kessel, le bourlingueur visionnaire », etc.

    Auteurs : Lodewijk Allaert, Clara Arnaud, Virgile Charlot, Vladimir Couprie, François-Henri Désérable, Charles Dickens, Stéphane Dugast, Vincent Dozol, Christine Ferniot, Antonio Fischetti, Laurent Gaudé, Jean-Jacques Greif, Guillaume Jan, Laurent Lemire, Eliane Patriarca, Jean-Claude Perrier, Clawdia Prolongeau, Hubert Prolongeau, Tristan Savin, Ryoko Sekiguchi, Pierre Sorgue, Caroline Thirion.

    Illustrations : Faunesque, Matthieu Méron, Yann Le Bechec, Nicolas Dehghani.

    Photographies : Guillaume Collanges, Pierre-Olivier Deschamps/Agence VU', Olivier Garcin/Musée des Confluences, Alexandre Isard, Kristel Michoux, Caroline Thirion, Zeppelin.

  • Pour son grand retour en librairie, le premier mook de voyage propose un dossier « au long cours » consacré aux mers et aux océans, sous tous les angles : un récit exclusif de Maylis de Kerangal sur les « capitaines de sa vie », un embarquement aux côtés des écrivains de marine par Olivier Frébourg, une enquête sur le voyage de La Pérouse en Alaska, une transatlantique infernale de Lisbonne à Recife, le monde sous-marin raconté par la romancière Estelle Nollet et un grand entretien avec le chef voyageur Olivier Roellinger.
    La revue vous embarque également dans un grand tour du monde terrestre avec un récit de voyage exclusif signé Jean-Christophe Rufin, « Randonnées à Oman », illustré avec ses photos. - Le quotidien des habitants du Venezuela en temps de crise, raconté par Bénédicte Martin. - L'histoire des Dardanelles revisitée par l'écrivain voyageur italien Paolo Rumiz. - De sublimes images de la route de la Soie par le grand photographe japonais Kishin Shinoyama. - Une nouvelle inédite d'Alexandre Kauffmann, « Quand viendra la pluie du Kalahari ». - Un extrait de la nouvelle traduction de "L'Île au trésor" de Stevenson - Les aventures d'André Malraux en Indochine... Sans oublier une nouvelle inédite de Jean-Luc Coatalem illustrée par Loustal.

    Auteurs :
    Vladimir Couprie, Stéphane Dugast, Christine Ferniot, Antonio Fischetti, Marie Hélène Fraïssé, Cédric Gras, Nicolas Michel, Laurent Lemire, Clément Reychman, Robert Louis Stevenson, Christophe Veyrin-Forrer,Julien Blanc-Gras, Jean-Christophe Rufin, Maylis de Kerangal, Paolo Rumiz, Olivier Frébourg, Jean-Luc Coatelem, Alexandre Kauffmann, Estelle Nollet, Olivier Roellinger, Jean-Claude Perrier, Bénédicte Martin, Tristan Savin.

    Illustrations :
    Karin Doering-Froger, Nicolas Dehghani, Adriá Fruitos, Matthieu Méron, Martha Signori, Loustal.

    Photographies :
    Emma Duthil, Maxime Reychman, Kishin Shinoyama.

  • Une organisation du travail kafkaïenne ; un endettement croissant ; un statut controversé ; une direction intouchable ; des salariés en souffrance ; des petites lignes en sursis ; une tarification aberrante ; des retards, pannes et accidents en série ; des incivilités pesantes ; une vulnérabilité au terrorisme : la liste est longue des défaillances et scandales qui entachent régulièrement la réputation de la SNCF.

    Hier symbole du service public à la française, le transporteur apparaît aujourd'hui à bout de souffle. Voie du salut ou voie sans issue, la réforme coup de poing de la présidence Macron ouvre une ère d'incertitude.

    Sous la direction de Julie Pichot et de Frédéric Brillet.

  • Dans ce troisième numéro d' Espace(s),des écrivains francophones s' interrogent à nouveau sur la matière spatiale engendrée par l' accès à l' espace depuis que l' homme s' est arraché à la Terre,il y a maintenant cinquante ans, et sur la modification de notre rapport au monde que cet évènement a provoquée.
    Dix-neuf récits originaux nous entraînent sur les chemins de l' Espace au gré d' enquêtes qui peuvent être technique,scientifique,humaine,ou encore historiques;les pistes sont multiples,les mobiles infinis,les réponses incertaines;de l' immersion dans le monde étranger pour en comprendre ses raisons et ses pratiques,ou encore du rapport à une personne ou un être différent,du crime pourquoi pas,nombreuses et licites sont les ramifications et bifurcations que proposent les textes réunis dans ce numéro.
    La limite paradoxale de la pratique de l' enquête est de se retourner sur l'enquêteur et sur elle-même,à l' image de l' aventure spatiale qui a su,par l' éloignement qu'elle procure,nous ramener au coeur de nos labyrinthes intimes et bien terriens.

  • Une trentaine d'auteurs contemporains ont été invités à réfléchir autour de la notion de " limites et frontières ", considérée dans les interrogations qu'elle suscite dans le contexte de l'univers spatial. Ces textes explorent tour à tour ces notions dans les domaines qui résultent de l'aventure spatiale ou de son imaginaire. La vitesse, les distances, le corps illimité en apesanteur, la disparition des frontières terrestres à l'échelle spatiale sont autant de thèmes qui interrogent les limites de l'humain dans l'espace. Parmi les auteurs qui ont apporté leur contribution à ce numéro, on note : Gérard Azoulay, Véronique Ovaldé, Jean-Claude Pinson, Christophe Fourvel, Emmanuel Darley, Claude Chambard, Nicole Caligaris, Martin Winckler...

  • L'ouvrage Contakt propose une aventure artistique et historique autour du premier programme de satellites de conception entièrement franco-allemande.
    Cette aventure débute par une plongée dans l'histoire de ce projet, révélant les tensions politiques et économiques mais aussi les innovations technologiques et les usages expérimentaux des satellites « Symphonie » qui préfigureront les satellites de télévision directe.
    Deux textes illustrés de documents d'archives, mémoire technique et historique du projet, l'un de l'historien Hervé Moulin, l'autre de l'écrivain Philippe Braz, accompagnent cette incursion visuelle et documentaire dans le projet « Symphonie ».
    A partir de cette recherche historique basée sur des documents d'archives, quatre artistes ont élaboré de nouveaux récits imaginaires inspirés par « Symphonie ». Introduit par un texte du critique d'art Christophe Kihm, chaque artiste partage avec le lecteur les cheminements intellectuel et physique qui ont présidé à la création de leurs oeuvres. Ils révèlent ainsi leurs processus de création inspirés par des documents d'archives vidéo, sonores, photographiques ou encore écrits

  • D'un bout à l'autre du globe, démagogues, « hommes forts », auto­crates et dictateurs en tout genre se suivent mais ne se ressemblent pas - tout en présentant un air de famille. Qui sont ces nouveaux autoritaires qui de plus en plus définissent l'air de notre temps et déterminent la politique mondiale ?

    Pour mieux comprendre l'itinéraire de ces dirigeants et les conséquences géopolitiques de leur montée en puissance, l'Institut Montaigne et l'ancien diplomate Michel Duclos ont fait appel à d'éminents spécialistes qui dressent un portrait psychologique, intellectuel et politique de chacun d'entre eux.

    De Poutine, Bolsonaro et Kim Jong-un à Trump, Orban, ou Erdogan, ou encore Salvini, Mohamed ben Salman et Maduro, dix-huit personnages hauts en couleurs - parfois effrayants, souvent menaçants - forment la famille des « nouveaux autoritaires », divisée en trois grandes fratries : nationalo-populistes dûment élus, « néo-autoritaires » en transition entre deux mondes et authentiques dictateurs.

    Issus de généalogies variées, leurs positions diffèrent sur l'arc qui conduit de la démagogie au despotisme. Ils puisent tous cependant, à des degrés divers, dans la même « boite à outils » anti-libérale, où pêle-mêle s'entassent une xénophobie assumée, l'exaltation d'un rêve identitaire, la vindicte contre l'establishment, le contrôle des médias, la kleptocratie, et l'identification du pouvoir « populaire » à un dirigeant « fort ».

    La jonction possible entre les nouveaux autoritaires de tous poils représente désormais une menace grave pour la démocratie libérale. D'ores et déjà, ils ont imposé dans les esprits dans le vaste monde une « tentation autoritaire » se substituant à l'attraction du « modèle libéral » qui paraissait avoir triomphé après la chute du mur de Berlin.

    Les coauteurs : Frédéric Louault - Aleksander Smolar - Christophe Jaffrelot - Anshel Pfeffer - Marc Lazar - Gérard Araud - François-Xavier Bonnet - François Livet - Gérard Prunier - Farhad Khosrokhavar - Olivier Dabène - Jacques Rupnik - Fathi Ibrahim - Bruno Tertrais - Quentin Peel - Jean-Pierre Filiu - François Godement.

empty