Jef Klak

  • Partout des feux couvent. Ils sont réels ou métaphoriques, destructeurs ou prodigues, redoutés ou espérés, mais jamais pure spontanéité. Ils sont les forêts embrasées de Californie ou d'Amazonie ; les corps immolés de jeunes tunisien.nes ou d'employé·es laminé·es. Ils consument les livres, les musées, et façonnent les flancs des volcans toujours vivants. Ils travaillent en souterrain les flambées révolutionnaires, polluent les corps et intoxiquent les esprits. Ils sont toujours le résultat visible et spectaculaire d'un processus sur le temps long qui les fait naître. C'est à ces multiples feux qui couvent que « Terre de feu » sera consacré.

  • Après le premier numéro, « Marabout », sur croire et pouvoir, puis « Bout d'ficelle » autour du textile, Jef Klak poursuit la comptine avec « Selle de ch'val » qui sortira en février 2016.

    Le numéro portera sur les relations entre les êtres humains et les autres animaux.

    Fils conducteurs du numéro :
    Étriers, clôtures, zoos et foires, charrues et diligences, chevaux de cours, chiens policiers ou chiens-à-punk.
    La relation avec les animaux est faite de contrainte et de collaboration. Les animaux nous transportent, travaillent et font la guerre pour les humains, sont domestiqués, dressés ou enfermés pour les divertir.
    Que nous apprennent ces dispositifs sur les sociétés humaines ? Quelles analogies entre brider/débrider et contrôler/émanciper ?
    Bisons d'Amérique, morue, abattoirs industriels, véganisme et viande in vitro.
    Pour se nourrir, se vêtir, se loger, ou même s'éclairer, l'homme tue des animaux. Loin de la relation d'élevage, bon nombre d'entre eux sont traités en simple ressource ou marchandis, à gérer ou à protéger quand l'extinction menace.
    La faune peut-elle être un stock à exploiter comme les autres ?
    Animalité, loup solitaire, chiens errants, darwinisme, histoire de la bestialité, grands procès d'animaux.
    Qu'ils soient vus comme sauvages ou humanisés, les animaux sont invoqués pour définir, par opposition ou analogie, les êtres humains.
    Quels intérêts, craintes ou espoirs révèlent ces confrontations ? Pourquoi l'homme occidental déploie-t-il autant d'énergi à se distinguer des autres animaux ? Où tracer la frontière entre le « sauvage » et le « domestique » ?
    Jef Klak, dans « Selle de ch'val », poursuit son exploration des formes littéraires, picturales, sonores et photographiques. Avec un western sononre inédit (en CD bonus), des chroniques et des traductions de revues indépendantes étrangères.

  • Parrainée par les éditions de La Découverte et éditée par Le Nouvel Attila, la revue croise littérature et critique sociale, avec des enquêtes et des thèmes de fond, choisis loin des sommaires traditionnels des revues.
    L'esprit ludique et subversif en est contenu dans la comptine qui donnera son titre à chaque numéro :
    Marabout, Bout d'ficelle, etc.
    Le premier numéro nous fait rencontrer les apparitions de la Vierge pendant la guerre en Bosnie, les sorcières néopaïennes des mouvements anarchistes américains, les surréalistes de Madrid engagés dans les protestations de rue en Espagne, des écrivains de la nouvelle génération (François Beaune, Gonçalo Tavares, le Master de création littéraire de Paris 8 avec Olivia Rosenthal, etc.)

empty