Dominique Carre

  • Metro

    Collectif

    Les 60 photographies de cet ouvrage ont été réalisées durant l'été 2003 par un réalisateur de cinéma américain, d'où l'impressionnant effet de travelling des images.
    C'est un livre pour les amateurs du patrimoine parisien, mais également pour les designers, artistes ou architectes souvent appelés à rénover l'espace public.
    Les premiers y retrouveront une série de stations iconiques du Métro parisien, mais suivront aussi le processus historique qui a conduit au caractère particulier des anciennes stations des lignes nord/sud ou des différents styles (Andreu-Motte, Mouton-Duvernet, etc.) qui sont la marque de chaque époque depuis les proposition art nouveau de l'architecte Guimard.
    Les seconds y découvriront les différents mode d'aménagement d'un des plus grands espaces publics parisiens (choix des couleurs, design des mobiliers, création des éclairages, emprise de la publicité), ainsi que les interventions d'artistes ou d'architectes (Schuiten aux Arts et métiers, Jean-Charles Blais à l'Assemblée nationale, Jean Bazaine à Cluny, etc.) lors des différents commandes publiques qui ont été faites dans les vingt dernières années.
    Le livre passe en revue une soixantaine de stations choisies pour être représentatives des différents mode de construction (stations à volumétrie courbe, station à ossatures métalliques, magnifiques stations aériennes) et d'aménagement (technique, quitch, monumentales, etc.).
    Chaque image est accompagnée d'un texte bilingue (français-anglais) qui donne l'essentiel des éléments historiques et techniques, et s'applique à montrer comment le caractère de chacune des stations est lié à l'esprit de son quartier. Les stations souterraines sont souvent héritières des grands événements de l'histoire de Paris depuis le XIXème siècle. Comme le dit si bien Carlos Tinoco, auteur de ces textes " un parisien ne réside pas seulement à une adresse précise mais dans un espace défini par la station la plus proche ; on habite aux Gobelins, à Ternes ou à Couronnes " . Le Métro est en effet un élément majeur de l'identité parisienne.


  • Le terme lotissement évoque parfois la « France moche » comme a pu le titrer un grand hebdomadaire français. Cette étude, initiée par le ministère de la Culture, permet de resituer la place de cette forme urbaine depuis la période expérimentale de l'après-guerre jusqu'à nos jours et de réfuter cette image souvent injuste. La sélection présentée dans ce livre offre une variété de contextes et d'organisations à même de révéler les caractéristiques et l'identité des lieux, de créer des paysages cohérents et d'avoir valeur d'exemple du point de vue de l'expérimentation de nouvelles dispositions spatiales ou d'implantation. La majorité des ensembles d'habitat individuel présentés dans cet ouvrage ont été conçus par des architectes, à l'exception de quelques-uns réalisés par des ingénieurs ou d'autres, en autoconstruction.

    Sous la direction de Philippe Hénault.

  • L'économie des territoires est l'enjeu de cette sixième session des Ateliers de création urbaine créés en 2008 par le conseil régional d'Ile-de-France. Les étudiants ont imaginé une transition économique vers un nouveau modèle de sociabilité et de cohésion des territoires : communauté économique locale, territoire intelligent et connecté, adaptabilité à l'environnement et réversibilité.

  • Ville.commerce est la troisième synthèse des travaux des Ateliers de création urbaine. Cette réflexion interdisciplinaire sur l'avenir de la région Île de France en 2030 appréhende ici l'importance du commerce sur le développement de la métropole parisienne.

  • Une histoire de Port Marianne, projet d'extension de la ville de Montpellier vers la mer, initié il y a 20 ans, accompagnée de textes inédits d'architectes et d'urbanistes de renom comme Ricardo Bofill, Christian de Portzamparc, Jean Nouvel et Claude Vasconi.

  • Ce petit livre raconte la restauration de l´uvre de Daniel Buren, Les Deux Plateaux, sous différents aspects : aux questions purement techniques se sont superposées des questions d´ordre juridique ayant trait aux droits des artistes dans le cadre des com

  • Ce livre documente les grands ensembles les plus marquants du territoire français, et ré-examine sous un nouveau jour ces utopies architecturales si souvent critiquées.

  • Aboutissement de la seconde session des Ateliers de création urbaine après « Ile-de France 2030 », ce livre présente les projets sur l'usage et la gestion de l'eau.

  • Ville kaléidoscopique et active, Bordeaux ménage à la fois les vestiges d?un passé labellisé UNESCO et les exigences du développement durable. Née autour de la Garonne, la ville se projette en métropole européenne et se donne les moyens de ses ambitions grâce à une politique urbanistique dynamique. Cet ouvrage présente les nouveaux quartiers et projets qui façonnent cette capitale régionale.

  • À Nantes, au début des années 2000, s'impose l'idée d'une requalification du quartier Malakoff, avec pour objectif d'accrocher le grand ensemble au Pré-Gauchet : sur ces friches d'arrière de gare, un nouveau quartier va s'édifier, mêlant bureaux, logements et équipements. Ce grand projet est confié en 2001 à l'agence d'urbanisme Ruelle de Gérard Pénot qui rassemble les quartiers par de larges tracés fédérateurs et de nouveaux espaces publics, aménage les berges de Loire, prépare les réhabilitations et les constructions. Fréderique de Gravelaine raconte dans ce livre l'ampleur et la complexité de cette refonte urbaine.

  • Les communautés à l'oeuvre Nouv.

    Comment vivrons-nous ensemble ? Pour répondre à cette question d'anticipation, ne devrait-on pas se tourner vers le présent ? Commencer par observer ce qui nous entoure déjà. Aborder tout projet comme une enquête sur la réalité vivante et partir des énergies dont nous faisons l'expérience, celle de la vivacité de l'action communautaire.
    Que voyons-nous ? D'abord des groupes humains. Ensemble, ils organisent des situations de vie collective, cas après cas, lieu après lieu. Ensuite des lieux habités, construits, aménagés, entretenus, aimés. À Hanoï, Bordeaux, Soweto ou Détroit, à Mérignac, Johannesburg ou Buenos Aires, on découvre l'intraitable beauté d'un monde-archipel où des communautés humaines produisent des actions collectives concrètes.
    Les documents présentés dans cet ouvrage cherchent à donner l'exemple. Ils puisent dans tous les registres qui sont à la disposition de l'architecte - photographies, poésies, axonométries, images, récits, diagrammes. Saisir la multiplicité des processus en cours et les transfigurer. Se dessine alors une architecture de très haute improvisation, une architecture en mouvement, faite de l'oeuvre des communautés.

    Catalogue du pavillon français de la Biennale d'architecture de Venise 2021.

  • In-Situ 2018. 5e Biennale d'architecture et d'urbanisme de Caen.

    Soumis à rude épreuve, les coeurs des villes risquent parfois l'embolie. Dans ce livre, une vingtaine de contributeurs se penchent sur le devenir de ces centres vitaux à régénérer pour qu'ils battent durablement mieux. Publié à l'occasion d'In-Situ 2018, Ve Biennale d'architecture et d'urbanisme de Caen, Faire battre le coeur des villes s'inscrit dans une continuité avec Habiter. Imaginons l'évidence et (Re)construire la ville sur mesure, parus respectivement en 2013 et 2016 chez le même éditeur.
    Composé tel un triptyque, ce livre s'intéresse d'abord à la vie des centres et aux centres des villes ; puis il explore les pistes pour apporter aux villes le souffle vital de la culture ; et il propose enfin d'introduire et d'adapter l'écologie à l'environnement urbain.
    L'ensemble contient de nombreux exemples. Il est destiné autant à produire chez les lecteurs une prise de conscience qu'à apporter des solutions à la hauteur de l'enjeu : la maîtrise du fait urbain au bénéfice d'une meilleure qualité de vie en ville.

  • Selon l'ONU, environ 150 millions de réfugiés du climat devraient être déplacés d'ici à 2050. Pendant quatre ans, le collectif Argos est allé à la rencontre des premiers «réfugiés climatiques», ces hommes et femmes poussés à l'exil à cause du réchauffement du climat. Alaska, îles Tuvalu, Maldives et Halligen, le Tchad et la Chine, le Bangladesh, le Népal et, enfin, les États-Unis où les cyclones sont de plus en plus violents. Soit, au terme de ce périple : 9 escales afin d'éveiller les consciences sur l'ampleur prévisible des mouvements de population et la perte d'une pluralité ethnique et culturelle.
    Nous avons travaillé avec Argos à la mise à jour de cette nouvelle édition, en particulier refondu le chapitre américain après un nouveau reportage en 2008 de Cédric Faimali à La Nouvelle-Orléans. Rencontre éditoriale revigorante dans un contexte dramatique.

  • Réalisé en collaboration avec les conservateurs de la Cité de l'Architecture, ce guide suit le parcours proposé aux visiteurs, tout en l'enrichissant de nombreux compléments pédagogiques d'ordre historique ou esthétique. Les textes offrent différents niveaux de lecture chronologique ou thématique et des arrêts sur image pour les oeuvres les plus marquantes. Une véritable histoire de l'architecture.

empty