Decoopman

  • L'art de l'horlogerie

    Collectif

    Attendue depuis longtemps, voici la première et intégrale réédition de l'oeuvre originale de 1827, avec la totalité de ses 17 planches.      L'auteur, ancien élève de Breguet, s'est inspiré des travaux de Ferdinand Berthoud (1727 1807), maître horloger qui a étonné le monde scientifique grâce notamment à ses Horloges Marines qui ont guidé les navires royaux au XVIIIe siècle, et de Benjamin Vulliamy (1747 1811), premier horloger de la maison royale d'Angleterre.
        Présentée en version moderne, ces trente leçons offrent au lecteur un outil technique clair et précis, écrit par un homme de l'art explorant et restituant cette science afin qu'elle soit compréhensible par tous.
        Un livre important, s'appuyant sur les travaux des plus grands maîtres horlogers de l'époque.

  • L'échappement est un mécanisme placé à la fin du rouage pour servir de liaison entre ce dernier et le régulateur.
    Son but, de ne laisser échapper les dents de la dernière roue qu'à des intervalles de temps réguliers, explique son nom.
    C'est par l'intermédiaire de l'échappement que le pendule dans les horloges et le balancier dans les montres, après avoir arrêté périodiquement le mouvement produit par le moteur reçoivent la force nécessaire à l'entretien du mouvement.

    Agrémenté de nombreux schémas, ce livre très spécialisé apportera des informations techniques  pointues à tous ceux qui s'intéressent à l'horlogerie ; destiné plutôt à des lecteurs avertis, cet ouvrage séduira les amateurs et spécialistes dans ce domaine.

  • Présenté sous forme de questions et réponses, cet ouvrage s'adresse avant tout à ceux qui utilisent ou ont utilisé une machine à vapeur, qu'elle soit à l'intérieur d'une locomotive ou dans un autre environnement. Ce petit livre, illustré de plusieurs gravures est cependant très technique et ravira les spécialistes car il s'agit ici d'un véritable manuel d'utilisation et d'entretien d'une machine à vapeur. Bien que de petite taille, grand est son enseignement et son succès éditorial l'a amplement démontré. La réédition de la septième édition que nous proposons ici illustre notre propos. Un ouvrage indispensable pour tous les vaporistes.

  • Le 15 juin 1869, le vapeur à hélice la Germania et le voilier la Hansa quittent Bremerhaven en direction du Pôle Nord. Très tôt les deux navires sons séparés et en octobre 1869, la Hansa, prise dans les glaces, voit sa coque complètement écrasée. L'équipage s'en sort miraculeusement en se réfugiant sur une plaque de glace. Pendant ce temps, la Germania poursuit son périple et atteint l'île Sabine le 5 août 1869. Puis, remontant toujours vers le Nord, le navire arrive à l'île Shannon où la banquise lui bloqua totalement le passage, l'obligeant à faire demi-tour. Au cours de cette expédition, ces hommes décidés et courageux s'enfoncèrent en traîneaux vers l'intérieur du Groenland, explorant tout ce qui pouvait l'être en récupérant des informations capitales sur ces terres quasiment inconnues. Le récit que nous publions ici est le résumé de cette grande exploration, paru dans la revue Le Tour du Monde en 1874 et traduit en français par Charles Adam. 88 très belles gravures complètent ce récit entré maintenant dans la légende.

empty