Calmann-levy

  • Dès sa création en avril 1943, le Centre de documentation juive contemporaine a souhaité rassembler des documents pour écrire "le grand livre du martyrologe du judaïsme français". Devenu un centre stable de documentation et de recherche après la guerre, le CDJC publia une revue, le Bulletin du CDJC, devenu Le Monde juif partir de 1946. Cette publication publiait entre autres des recherches et des documents de toutes sortes.
    Parmi eux, des récits personnels, parfois qualifiés de "témoignages". C'est à tous ces écrits publiés entre 1946 et le milieu des années 1980 qu'est consacré ce numéro. Dans les quatre décennies d'après-guerre, les éditeurs du Monde juif mobilisèrent leurs réseaux nationaux et internationaux pour publier un large éventail d'écrits personnels. Point pourtant de politique éditoriale cohérente quant au "témoignage".
    Ces récits à la première personne évoquaient des aspects peu documentés de la persécution ou de l'extermination des Juifs, bien au-delà de la France. Parfois, ils venaient à l'appui de dossiers historiques ; ou bien ils accompagnaient les grands événements commémoratifs. Paraissent aussi dans la revue des extraits de livres publiés à l'étranger : ainsi le lecteur croise-t-il Jan Karski, Primo Levi ou Leib Rochman.
    Mais, très divers par leur style et leurs auteurs, ces récits personnels sont aussi souvent l'une des seules traces que nous conservons de ces témoins, auquel ce numéro rend hommage en redonnant à lire leurs écrits.

  • L'année du Football

    Collectif

    L'année du football 2017 Tous les matches de la saison 2016-2017, tous les résultats, les portraits des plus grands joueurs et les plus belles photos de l'année du football racontés par L'équipe.

    MONACO PRINCE DE LA LIGUE 1 Monaco devance un Paris-SG qu'on croyait indétrônable grâce à son attaque flamboyante (Falcao, Germain et la révélation Kylian Mbappé) et à son beau jeu (107 buts en Championnat !). La lutte à trois est passionnante entre l'équipe de la Principauté, l'inattendu Nice de la star Mario Balotelli et le PSG (vainqueur des deux Coupes nationales), où Edinson Cavani remplace Ibrahimovic dans le coeur des supporters.

    COUPES D'EUROPE, NOUS REVOILÀ Monaco élimine Manchester City puis le Borussia Dortmund et parvient jusqu'aux demi-finales de la Ligue des champions, ce qu'aucun club français n'avait fait depuis Lyon en 2010. Le PSG se fait sortir par Barcelone au terme de deux matches qui entrent dans l'histoire (4-0 à l'aller, 1-6 au retour). En Ligue Europa, l'OL d'Alexandre Lacazette écarte l'AS Rome et le Besiktas Istanbul pour ne s'arrêter qu'en demi-finales.

    LE TRIOMPHE DE RONALDO ET ZIDANE Le Real Madrid conserve la Ligue des champions grâce à sa victoire en finale contre la Juventus Turin (4-1). Le succès est total pour Cristiano Ronaldo, quadruple vainqueur de la compétition, et Zinédine Zidane, dont la carrière d'entraîneur est partie pour égaler sa carrière de joueur. Benzema et Varane sont eux aussi de l'aventure madrilène, tandis que Paul Pogba conquiert la Ligue Europa avec Manchester United.

    UNE COUPE DU MONDE TANT DÉSIRÉE Les qualifications pour le Mondial russe voient la France et la Suède lutter au coude à coude. Les hommes de Didier Deschamps remportent un match capital aux Pays-Bas (0-1), battent aussi l'Italie (1-3) et l'Angleterre (3-2) en amical. Aux côtés d'Antoine Griezmann et de Dimitri Payet, les nouveaux venus Mbappé et Dembélé font souffler un fort vent de fraîcheur dans une saison également marquée par l'arrivée de l'arbitrage vidéo.

  • L'historiographie allemande de la Shoah a fait de considérables avancées depuis les années 1970. La querelle des historiens, au milieu des années 1980, a d'ailleurs montré l'intensité du débat et l'importance des enjeux pour l'image que la nation allemande avait d'elle-même. Après la chute du Mur (novembre 1989) et la réunification opérée en octobre 1990, on assiste à une explosion de la recherche grâce, entre autres, à l'ouverture de nombreuses archives et à l'interrogation, à nouveaux frais, du passé de l'Allemagne, y compris de l'ex-RDA, deux générations après le crime perpétré par le régime national-socialiste.
    Ce volume, coordonné depuis l'Institut d'histoire de Munich par les historiens allemands Andréas Löw et Franck Bajohr, réunit les contributions de 28 chercheurs qui, tous, appartiennent à la nouvelle école historiographique allemande.
    Ces textes réévaluent plusieurs facettes du judéocide, depuis sa place dans le système concentrationnaire jusqu'aux « marches de la mort » de l'hiver 1945 (qui ne frappèrent pas que des détenus juifs). En passant par des études sur les « auxiliaires » du crime comme sur les « grands procès » initiés au début des années 1960 par une justice allemande qui y avait beaucoup renâclé.
    Au total, il est peu d'aspects difficiles pour la mémoire nationale du pays que ces études n'abordent pas. À lire ce volume, on comprend mieux ce que la connaissance actuelle de la Shoah doit à l'école historique allemande devenue présentement incontournable.

  • L'année du rugby

    Collectif

    L'année du rugby 2017 Les plus beaux matches de la saison 2016-2017, le portrait des plus grands joueurs, les photos les plus étonnantes et tous les résultats de l'année du rugby racontés par L'Équipe.

    DES BLEUS DE TOUTES LES COULEURS Après avoir frôlé l'exploit à l'automne contre les Australiens (23-25) puis les All Blacks (19-24), l'équipe de Guy Novès décroche la troisième place du Tournoi des Six Nations, sa meilleure performance dans la compétition depuis 2011. Le match contre le pays de Galles entre même dans l'histoire : vingt minutes de temps additionnel, des mêlées et des pénalités qui s'enchaînent, avant l'essai victorieux (20-18) de Damien Chouly. Hélas, la tournée de juin en Afrique du Sud marque un nouveau recul pour le capitaine Guilhem Guirado et ses hommes, malgré l'arrivée ou la confirmation de nouveaux talents (Baptiste Serin, Jefferson Poirot, Damian Penaud...).

    EUROPE : CLERMONT EN FINALE Clermont va-t-il enfin connaître le triomphe en Coupe d'Europe ? Après avoir battu son vieil ennemi toulonnais en quarts de finale (29-9), l'ASM sort les Irlandais du Leinster (27-22) en demies grâce à deux drops inoubliables de Camille Lopez. Mais la finale continentale, la troisième des Auvergnats en quatre ans après celles de 2013 et 2015, les voit tomber à Édimbourg (17-28) contre les Saracens, tenants du titre. Un essai superbe de Rémi Lamerat fait perdurer l'espoir, mais les Anglais d'Owen Farrell, l'ouvreur international dont le talent rappelle tant Jonny Wilkinson, développent un niveau de jeu rarement croisé en club dans l'hémisphère Nord.

    TOP 14 : CLERMONT ENFIN SACRÉ La Rochelle domine la phase régulière grâce à un pack magnifique où règnent Uini Atonio et Kevin Gourdon. Mais Toulon, au terme d'une saison compliquée durant laquelle les entraîneurs se succèdent, fait parler son expérience en demi-finales (18-15). Le dernier match de la saison réunit au Stade de France le RCT et Clermont, qui s'est défait du Racing 92 (35-31). Les Auvergnats surmontent leur malédiction des finales et l'emportent après avoir tremblé jusqu'à la dernière seconde. La joie n'en est que plus intense pour Aurélien Rougerie, Morgan Parra et les leurs, fiers de pouvoir brandir le deuxième bouclier de Brennus du club après celui de 2010.

  • Il y a 70 ans commençait l'« Aktion Reinhard », l'assassinat des Juifs du Gouvernement général de Pologne, le coeur même de la Shoah.
    Dans le cadre de cette opération, 1,7 à 2 millions de Juifs, essentiellement polonais, mais aussi du reste de l'Europe occupée, ont été tués. Depuis le travail de synthèse de l'historien Yitzhak Arad en 1987, l'historiographie, notamment polonaise, a progressé, permettant des éclairages sur la genèse de cette opération, son organisation et le rôle des différents bourreaux dont l'équipe était basée à Lublin, sur la question du nombre des victimes de cette opération, sur l'histoire des ghettos du Gouvernement général, antichambres des centres de mise à mort (Belzec, Sobibor, Treblinka, Maïdanek) et sur la question de l'information à disposition des Alliés.
    Les numéros 196 (mars 2012) et 197 (octobre 2012) de la Revue d'Histoire de la Shoah feront le point des connaissances : le premier volume sera consacré aux témoignages, le second aux études historiques.

  • LA RUSSIE NOUVELLE 20 ANS APRÈS L'EFFONDREMENT DE L'URSSLa question de la chute de l'Union soviétique à la fin de 1991 n'a rien d'académique. Les différents facteurs qui l'ont provoquée, ses modalités, les personnalités qui l'ont dirigée ou accompagnée, illustrent une mutation politique et économique bien réelle mais inachevée qui marque encore de son empreinte, vingt ans plus tard, l'ancien espace soviétique. Cet inachèvement est peut-être le fait de toutes les révolutions et contre-révolutions. Mais la Russie d'aujourd'hui présente des caractéristiques spécifiques qu'il faut examiner attentivement car si certaines doivent être défendues d'autres doivent être combattues. Les analystes de la « Grande implosion » de 1991 et ceux de la Russie actuelle contribuent à ce numéro.

  • (Attention: changement de thème) Plus pesant que les idées reçues, le « politiquement correct » est un terrorisme moral qui stérilise les débats, paralyse la recherche libre, interdit toute audace et en fin de compte rend aveugle qui y est soumis, c'est-à-dire, plus ou moins, nous tous.   Le « politiquement correct » tend à imposer aux sociétés modernes une vision unilatéralement culpabilisatrice, dans laquelle la colonisation est tout entière négative, l'esclavage uniquement européen, et où la critique d'une religion peut-être assimilée au racisme. Il biaise les débats avec des postulats à peine discutables  et encore, avec prudence !  la marchandise et l'argent sont mauvais moralement, toute forme de répression s'oppose à la prévention, la différence est un droit sacré et l'indignation toujours positive. Ce n'est plus la pensée unique et sa novlangue imposées par l'État totalitaire qui pèsent désormais sur la liberté de pensée et d'expression, c'est une version soft du terrorisme intellectuel, un retour en force de l'ordre moral, le politiquement correct.   Ce numéro d'Histoire et Liberté met à nu l'une des plaies intellectuelles, morales et politiques de notre temps.

  • Libération a 30 ans ! Pour célébrer cet anniversaire, la rédaction du journal fait le récit, en forme d'évocation et sans obligation d'exhaustivité, d'une actualité en perpétuel mouvement. Le livre révèle, au passage, l'aventure insolite de ce quotidien encore "étrange" dans le paysage de la presse française: de sa création en 1973 par Jean-Paul Sartre, à sa maturité trois décennies plus tard, Libération conserve un ton singulier et une lecture de l'actualité toujours chargée d'émotion. 30 ans de Libération montre le rapport affectif du quotidien aux histoires de la vie. Comment oe 1)Par une sélection des articles et commentaires publiés au fil des ans qui racontent 30 ans d'évènements petits et grands, de courants de pensée, politiques, culturels, de modes et tendances adoptés et abandonnés. Un best-off dramatique ou cocasse, sorte d'aide mémoire souvent surprenant et toujours sentimental, et qui évite néanmoins le piège de la nostalgie. Cette sélection obéit à un "déroulé" de thèmes éclectiques, comme un livre d'une soixantaine de chapitres qui parlent de guerres, de terrorisme, d'exode et de tant d'inhumanité; mais aussi du corps et de ses plaisirs, du sexe, du sport et de la mode; des catastrophes naturelles et humaines; des justices et des injustices; des dictatures et des démocraties, etc...


    2)Par une mise en scène et en musique délibérément spectaculaire, confiée à un maître en la matière, le designer Oliviero Toscani. Son parti pris extrêmement visuel apporte à l'énorme somme d'informations du passé un caractère très contemporain, qui se nourrit là encore d'émotions.


    ·

  • "la vie m'avait fourni tout l'équipement nécessaire pour être écrivain. orphelin, avec l'expérience de la douleur, de la pauvreté, de la faim et le plus dur de tout : l'humiliation " écrit aharon appelfeld, qui ajoute : "il s'est passé quelque chose durant la seconde guerre mondiale. nous avons vécu une expérience particulière. il nous est impossible de penser, de sentir, d'imaginer comme nous le faisions dans les années vingt. nous avons subi une métamorphose. comment la caractériser oe"
    la verbalisation du désastre en hébreu, par des auteurs israéliens, dans les domaines de la narration et de la poésie, constitue sans doute le vecteur  d'une identité collective nouvelle. pourtant, chacun sait que l'accueil rservé par le jeune etat aux rescapés fut frais. leur histoire n'avait pas alors droit de cité. c'est à partir de cette mémoire longtemps condamnée au silence que la littérature prend toute sa place.
    la première partie de ce volume est consacrée aux écraivains survivants de la shoah, qui ont fait consciemment le choix lingusitique et identitaire de l'hébreu : katzetnik (yehiel dinur), abba kovner, aharon appelfeld et dan pagis. la deuxième partie traite des écrivains hébreux qui vivaient à cette époque en israël sous le mandat britannique : s.y. agnon, o.z. greenberg, n. alterman, a. megged et quelques autres. enfin, la dernière partie est consacrée aux écrivains des générations suivantes, "bougies de la mémoire" (nerot zikaron), ceux qui par leur existence même portent remède contre l'oubli et pour la continuation malgré tout.

  • Tous les deux ans, la CAN est le grand laboratoire du football africain. Autour des stars consacrées, Eto'o, Drogba, Hassan ou Essien, de nombreux talents individuels y émergent comme cette année, en Angola, les Ayew, A. Song, Bougherra, Inkoom ou Ziani. Egypte, Ghana, Nigeria, Cameroun, Côte d'Ivoire ou Algérie s'y affirment toujours un peu plus sur la scène internationale. Le niveau s'élève sensiblement, l'optimisme est de rigueur. Le professionnalisme gagne du terrain. Le travail des académies ou écoles de football, toujours plus nombreuses, commence à payer. Et les initiatives ne manquent pas en Afrique pour former les champions de demain. Fins connaisseurs du football africain, Philippe Zickgraf et Pierre René-Worms nous font vivre la CAN angolaise de l'intérieur. Immense champion, Joseph-Antoine Bell les accompagne pour nous dresser les forces africaines en présence avant le Mondial : les futures stars, les six équipes qualifiées passées au crible, leurs filières de formation... Les joueurs africains crèvent l'écran dans les prestigieux championnats européens. Pourtant, leurs sélections nationales peinent à confirmer : seulement deux quarts de finale en Coupe du Monde, quelques victoires face aux grosses écuries européennes ou sud-américaines viennent parfois illuminer le jeu. Un palmarès naissant pour ce football jeune et en mal de structures pour choyer ses talents. Aussi, la présence de l'Afrique en Coupe du Monde est récente, liée aux Indépendances. Une passionnante histoire d'un demi-siècle à découvrir ou redécouvrir sous la plume de Philippe Zickgraf. En 2010, au pays de Nelson Mandela, le football africain s'affichera au grand jour, toujours plus conquérant. Avec le secret espoir de voir, enfin, un pays d'Afrique s'imposer dans la plus belle des compétitions.

  • Femen

    Collectif

    « L'Ukraine n'est pas un bordel ! » Tel était, au moment de l'Euro 2012, le cri de guerre des Femen qui se firent remarquer dans le monde entier.

    Inna, Sasha, Oksana, Anna sont quatre jeunes femmes ukrainiennes. Originaires de deux villes de province, issues de familles ordinaires, elles se distinguent très tôt par leur volonté d'indépendance et le désir de ne pas gâcher leur vie, de ne pas sombrer dans la banalité sans espoir de l'Ukraine post-soviétique.
    À partir de 2008, cette « bande des quatre » élabore un féminisme nouveau, radical, spectaculaire. C'est ainsi que naît Femen (« cuisse », en latin). Seins nus et couronnées de fleurs, campées sur des talons aiguilles, elles transforment leurs corps frêles en instruments d'expression idéologique grâce aux slogans et dessins portés sur leur peau. L'humour, la mise en scène, le courage physique et leur capacité à choquer sont leurs armes.
    En Ukraine d'abord, puis dans le monde entier, elles luttent pour la condition de la femme mais aussi contre la pauvreté, la discrimination, les dictatures, le diktat des religieux. En Italie, elles manifestent contre les agissements de Silvio Berlusconi, en France, déguisées en soubrettes, contre Dominique Strauss-Kahn. Les filles escaladent des clochers et des ambassades, font irruption dans des studios de télévision et des bureaux de vote. Alors qu'elles se radicalisent au cours des années, elles font toutes les quatre de la prison, sont poursuivies pour « hooliganisme » dans leur pays natal et sont interdites de séjour dans certains États. Mais grâce à une couverture médiatique extraordinaire, le mouvement fait des émules en France, en Allemagne et au Brésil. Le centre Femen France, nouvellement créé, se propose de former des activistes pour lancer d'autres actions de protestation dans le monde entier.
    Ce livre raconte à quatre voix l'histoire de ces néo-féministes, leur incroyable épopée, leurs ambitions pour les femmes.

  • L'année du cyclisme

    Collectif

    Le livre de référence des passionnés de cyclisme. 44e édition.

  • La démocratie représentative est l'objet de mises en cause renouvelées depuis quelques années. Il lui est reproché d'être incapable d'exercer son pouvoir sur le « marché », voire d'en favoriser la « dictature », et de renoncer ainsi à la réduction des inégalités sociales et économiques. On lui tient rigueur aussi de ne pas permettre un véritable contrôle de la « classe » politique par la base, si ce n'est périodiquement lors des élections, et dans des conditions d'informations qui ne favorisent pas les choix individuels. Certains ne se contentent pas de la mettre en cause et agitent des solutions alternatives comme « la démocratie participative » ou « la parole au peuple », voire l'indignation des sans pouvoir, parce qu'ils ignorent ou méconnaissent l'importance des règles de fonctionnement et les principes fondamentaux que suppose la démocratie. Ce colloque examinera la valeur théorique et politique des concepts utilisés dans cette guerre sourde menée contre la démocratie représentative, s'interrogera sur la pertinence des nouvelles critiques qui lui sont adressées et précisera mieux ainsi ses conditions d'exercice. Deux événements récents peuvent nous aider à préciser celles-ci : les troubles nés dans un certain nombre de pays arabes, mais aussi les toutes dernières campagnes électorales en France.

  • Longtemps nous avons cru au mythe d'une Wehrmacht aux mains propres, innocente, voire victime d'une situation impossible comme le montrera, des décennies durant, le cinéma de la RFA.

  • Dragons

    Collectif

    Créatures fabuleuses, parfois bienveillantes, souvent impitoyables, les dragons ont essaimé la quasi-totalité des mythologies humaines, comme destructeurs de mondes ou gardiens de trésors immémoriaux. traversant les siècles, on les retrouve aujourd'hui au coeur des littératures de l'imaginaire, chaque fois réinventés. car depuis le smaug de bilbo le hobbit jusqu'aux fameux dragons de pern, cet animal légendaire a su emprunter mille formes, croiser mille quêtes pour sans cesse répondre aux innombrables rêves - ou cauchemars - qu'il sait susciter dans le coeur des hommes.
    C'est à cette figure essentielle de la fantasy que se sont confrontés avec talent les auteurs de cette anthologie. tour à tour effrayantes, épiques ou pleines d'humour, les nouvelles qui la composent forment le plus beau des hommages à son éternelle majesté.
    « les contes de fées ne révèlent pas aux enfants que les dragons existent, les enfants le savent déjà. les contes de fées leur révèlent que l'on peut tuer les dragons. » g. k. chesterton

  • De chapitre négligé de l'historiographie de la shoah, les spoliations sont devenues depuis le milieu des années 1990 l'un de ceux parmi les plus étudiés.
    La production savante est considérable, elle concerne presque tous les pays d'europe, générant thèses, articles, ouvrages et rapports officiels. il est vrai que le " volet économique " de la shoah a mobilisé un nombre important d'administrateurs, allemands ou non, pour recenser les biens, les placer sous administration provisoire, les liquider ou les vendre. les procédures ont été multiples, variables selon les pays, les types de biens, les propriétaires spoliés, allant de la mobilisation bureaucratique complexe et " moderne " au vol pur et simple.
    Ce numéro de la revue d'histoire de la shoah expose les éléments les plus importants de cette production intellectuelle récente. ces recherches ont été développées dans un contexte bien particulier, puisqu'elles ont pour la plupart, et dans un premier temps, été commanditées par des organismes qui, hors du champ universitaire, répondaient à des demandes politiques et mémorielles tandis que se multipliaient les procès en europe et aux etats-unis.
    Un choix des travaux les plus significatifs est proposé ici, qui entend montrer la diversité des procédures, balayer l'europe d'est en ouest et du nord au sud en traitant de l'ensemble des types de biens spoliés. les auteurs viennent de près de dix pays différents. ces travaux sont présentés pour la première fois en français.

  • 20 ans de basket pro

    Collectif

    Cet ouvrage, dont la sortie coïncide avec le vingtième anniversaire de la Ligue Nationale de Basket, relate les plus grands moments du basket professionnel au cours de ces 20 dernières années. On y retrouve :Les événements forts de chacune des 20 dernières saisons du championnat de France, c'est-à-dire également la vie de l'ensemble des plus grands clubs français (Limoges, Pau, l'ASVEL, Antibes, Le Mans, Paris...);

empty