REVUES LITTÉRAIRES

  • GRAND ENTRETIEN AVEC CHRISTIANE TAUBIRA.

    « Pour moi ne viendra jamais l'heure des excuses. Comment expliquez-vous qu'un Premier ministre avec son bilan, ses qualite´s morales, n'arrive pas au second tour ? [...] Pourquoi Lionel Jospin a-t-il e´choue´ ? C'est c¸a le sujet, et le seul. Le temps passant, je n'ai cesse´ de dire aux socialistes : si vous vous e´tiez pose´ ces questions, on n'en serait pas la`. » Retire´e aujourd'hui de la vie politique, en paix avec elle- me^me, l'ancienne garde des Sceaux, qui ne regrette pas d'avoir fait campagne en 2002, revient dans ce grand entretien sur cette France qui la faisait re^ver enfant, son parcours et ses engagements, notamment la reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanite´.



    DOSSIER : MIEUX MANGER .
    Avec la crise sanitaire, notre attention s'est porte´e sur l'alimentation. Jamais nous n'avons autant cuisine´ ni autant grossi. Les fruits, le´gumes et autres produits locaux ont suscite´ comme rarement nos suffrages. L'occasion pour Zadig de passer nos assiettes a` la loupe et de s'interroger sur les nouveaux modes de consommation qui ont e´merge´ ou ont e´te´ conforte´s. Se nourrir moins mais mieux, sans sacrifier gou^ts et saveurs : un vaste programme dont s'emparent de nombreux acteurs sur le terrain que nous avons rencontre´s. Avec :
    - L'e´clairage de Gilles Fumey : « On fait manger aux Franc¸ais tout et n'importe et quoi » Pour le ge´ographe et chercheur au CNRS, les Franc¸ais sont tiraille´s entre die´te´tique, e´cologie et mode alimentaire, ce qui les ame`ne a` manger de fac¸on curieuse. Mais avec une tendance a` e^tre de plus en plus exigeants sur la qualite´ et la provenance des produits.
    - L'analyse du sociologue Olivier Lepiller : « Se nourrir au temps du coronavirus » « Alors qu'il e´tait possible de se passer de certains soins de sante´, on s'est rendu compte comme jamais de l'importance de l'alimentation : c'est l'une de nos activite´s les plus importantes, celle qui soutient la vie au quotidien. » Pour le spe´cialiste des pratiques alimentaires, cette prise de conscience associe´e a` de nouvelles pratiques alimentaires ou a` de nouveaux modes de consommation fera e´voluer nos habitudes a` court comme a` long terme.
    - La vision de l'historien Patrick Rambourg : « La cuisine, une culture qui bouge » « De`s le XIIe sie`cle, Paris et les grandes villes e´taient de´ja` des lieux de restauration avec toutes sortes de me´tiers de bouche. » Retour sur cette grande passion franc¸aise qui n'a jamais cesse´ d'e´voluer, suscitant de multiples de´bats sur l'art culinaire, le bon gou^t des aliments ou l'ordre dans lequel servir les plats. Sans oublier la place a` donner aux cuisines re´gionales.


    FAIT DIVERS : « RE`GLEMENT DE COMPTES », PAR ANNE NIVAT.

    « Je ne veux pas donner de lec¸ons aux Franc¸ais, mais nous, on n'est pas des victimes, et on ne le sera jamais. » Avant l'attentat perpe´tre´ par un jeune Tche´tche`ne contre Samuel Paty, d'autres s'e´taient oppose´s a` de jeunes Maghre´bins en juin dernier a` Dijon. Pour Zadig, Anne Nivat a enque^te´ sur cette communaute´ qu'elle connai^t tre`s bien et a` laquelle elle est tre`s attache´e, pour reconstruire ce qui s'est re´ellement passe´.


    « CHEMIN INTIME », PAR CE´CILE COULON .
    « Le point de de´part de ma vie, de mes romans, de mes histoires est e´clate´ en trois lieux et des centaines de routes de campagnes que vous avez connues, aime´es. » Du Puy-de- Do^me a` la Dro^me, en passant par la Corre`ze, l'e´crivaine nous entrai^ne, dans ce long poe`me, sur ses routes du souvenir.


    LA NOUVELLE INE´DITE DE CAROLE MARTINEZ :
    «LA FUGUE» .
    « Lala songe que ce monde n'est plus le sien, que les gens sont gentils mais qu'elle ne les comprend plus. » Une vieille dame marche le long d'une de´partementale dans l'Orne et rencontre des automobilistes avec qui elle partage un bout de chemin. Un voyage qui prend un tour inattendu, sous la plume de l'e´crivaine.


    PORTFOLIO :
    « AMIS AILE´S », PAR FRANCESCA TODDE .
    Cigognes, e´tourneaux, chouettes, perruches, cygnes, pigeons, milans... Ce sont tous des compagnons de Tristan, qui est leur « e´ducateur ». Singulier me´tier que de pre´parer tous ces volatiles a` faire de la sce`ne ou du cine´ma.


    Et toujours les chroniques de Lei¨la Slimani, de Marie Desplechin, de Re´gis Jauffret et de Martin Mauger, le regard de´cale´ de Catherine Meurisse et le voyage en macronie de Mathieu Sapin qui, dans Come´die franc¸aise, revient sur le travail qu'il re´alise pour Zadig depuis le de´but.

  • dong ! n.9

    Collectif

    Une légère tonalité américaine pour ce numéro de la revue DONG! qui sortira peu après l'investiture du nouveau président des USA. 10 séries pour comprendre les Etats-Unis, une correspondance entre New-York et Paris. Et puis Thomas Pesquet en invité-symbole de 2021, un reportage dans une maison familiale rurale pour rencontrer de jeunes passionnés d'agriculture, et une rencontre avec l'un des plus jeunes maires de France.

  • Confettis et sucreries pour ce début d'année avec un numéro COLLECTOR de Georges sur le thème de l'anniversaire ! Et ça commence fort avec la partie HISTOIRES dans laquelle Georges vous a réservé des surprises, avec : - le grand retour de la famille Alamasse (on ne les a pas vus depuis Georges N°Camping) écrite et illustrée par la drôlissime Eléonore Zuber ! On fête l'anniversaire des jumeaux Ted et Bill sur une drôle de planète à saucisses...
    - la première rencontre de Panpi et Gorri et de leurs homologues Cagoule et Lapin ! - une histoire à couper le souffle qui commence durant l'Antiquité : celle des bougies d'anniversaire. La partie JEUX, quant à elle, sera garnie de mots codés, mêlés ou points à relier ! On découvrira que le jour de son anniversaire, on déguste de très longues nouilles en Chine, on se fait beurrer le nez au Canada ou encore enfariner en Jamaïque.
    Mais au fait, combien de personnes fêtent leur anniversaire en moyenne par jour ? La partie ACTIVITES est une malle aux trésors pour préparer une fiesta d'anniversaire, avec : - du graphisme pour créer ses cartons d'invitation - de la cuisine pour réaliser un gâteau entre copains - du bricolage pour préparer toutes sortes de jeux collectifs... Et ce n'est pas tout ! Ce numéro 50 de Georges est également celui de ses 10 ans ! Quelques pages viennent s'ajouter à ce numéro spécial pour : - davantage de courriers des lecteurs et lectrices, - inviter des personnages issus d'anciens numéros et leur demander des conseils pour bien réussir une fête, - se promener dans les coulisses de Georges et tout savoir sur sa conception - tester ses connaissances sur ce drôle de magazine grâce au top-géant-grand quiz ! Un numéro 50, pour les 10 ans de Georges...
    Je le veuuuxxxxx !!

  • L'ELEPHANT n.33

    L'Elephant

    - Charles Dickens : le peintre de Londres.
    - Marie-Antoinette : Dernière reine de l'Ancien Régime.
    - L'histoire de l'Argentine.
    - La beauté est-elle dans le regard ou dans l'objet ?
    - Environnement : Géopolitique de l'eau.
    - Sciences : Carbone 14 révèle les mystères.
    - Arts : Surréalisme : " la machine à chavirer l'esprit".
    - Sciences : L'immunité qu'est-ce que c'est ?
    - Grand témoin : Philippe Sands : avocat des oubliés de l'Histoire.
    - Influence : Cyrus North : Bloggueur philosophe.
    - Un lieu, une idée : l'Académie française.

  • Fidèle à l'appel constant des autres rives et des antipodes, dans l'ardente continuité de ses quatre premiers numéros - Galaxies identitaires, De l'imaginaire et des pouvoirs, La guerre et la paix et Traduire le monde -, la revue Apulée poursuit sa double investigation : face aux bouleversements de l'actuel et dans l'espace inaliénable de la création toujours en devenir.
    Dans cette cinquième livraison, c'est le tissage et le métissage des langues - avec au coeur la traduction à l'origine des grands humanismes tant méditerranéens qu'occidentaux - qui sont à l'honneur.
    Essayistes, romanciers, nouvellistes, traducteurs, plasticiens et poètes nous rappellent au choix impérieux de l'éveil, du qui-vive et de la parole libre face aux pires dérives, en cette période de régression identitaire, de puérilisme généralisé et de démission compulsionnelle. Avec à l'esprit l'injonction de Lautréamont : « Toute l'eau de la mer ne suffirait pas à laver une tache de sang intellectuel. »

  • Est-ce la peur qui nous guide ? L'instinct de survie ? Ou le besoin de croire encore en l'humain ? Ce numéro de XXI est un horizon, un humble hommage à ces inconnus qui fabriquent, ça et là, un futur plus juste. Dans le grand théâtre de l'absurde que nous traversons, nous avons envie d'écouter des voix optimistes, courageuses. « Les mots ont le pouvoir d'illuminer la noirceur », disait le dramaturge Samuel Beckett.

    À Marseille, le soin se réinvente au coeur d'une cité. En Amazonie, des « gardiens de la forêt » cessent d'attendre le réveil des grandes puissances et défendent les arbres par les armes. En Angleterre, un avocat prouve qu'enfants de victime et de bourreau peuvent faire la paix. Au Sénégal, une famille interpelle les anciens colons et confronte à ses promesses le chef de l'État français.
    Ils sont soudés ; ils sont nombreux. Ils donnent envie d'y croire. À Beyrouth, une librairie se mobilise dans les décombres de l'explosion qui a fait plus de 200 morts et 300 000 sans-abri l'été dernier. À l'intérieur, on lit, on boit, on déblaie et on reconstruit. Debout. Debout, comme nos libraires, ici en France. Jouissons du pouvoir de lire encore, de lire ensemble.

    Léna Mauger et Marion Quillard

  • Si vous aussi, vous ressentez l'envie d'échapper à l'hystérie de l'époque en faisant un pas de côté et en tournant poliment le dos au jeunisme ambiant, cette revue est faite pour vous. Elle vous fera replonger dans des oeuvres parfois oubliées, rencontrer des personnages hauts en couleur, mémoires encore vivaces de notre patrimoine culturel, vous permettant ainsi de satisfaire vos goûts de jeune (ou vieux) schnock.
    Ni rétrograde, ni passéiste. Schnock, donc... Tout bonnement. Alors rejoignez-nous ! Après vous...

    Ajouter au panier
    En stock
empty